Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un dimanche à Buffalo pour Mike Babcock

Sa réputation d'entraîneur en fait un homme recherché. Mike Babcock a été vu à l'aéroport international de Buffalo dimanche soir.

Il a rencontré en après-midi le propriétaire des Sabres, Terry Pegula pour y discuter du poste d'entraîneur-chef.

L'emploi est disponible depuis le congédiement de Ted Nolan, le mois dernier.

Babcock s'est refusé à tout commentaire lorsque questionné avant qu'il ne monte à bord d'un avion privé.

Il était arrivé à Buffalo plus tôt dans la journée et passé l'après-midi à l'aréna des Sabres en compagnie de Pegula et du directeur général de l'équipe Tim Murray.

Babcock demeure sous contrat avec les Red Wings jusqu'au 30 juin. Le directeur général des Wings, Ken Holland, intéressé à le garder, lui a tout de même donné la permission de discuter avec d'autres formations.

Plusieurs équipes font la cour à Babcock, dont les Maple Leafs, les Sharks et les Devils. Sans compter que les Oilers d'Edmonton n'ont toujours pas décider s'ils garderont, ou non,Todd Nelson.

Les Blues et les Bruins pourraient aussi se lancer dans la course.

Babcock, âgé de 52 ans, a passé les 10 dernières années derrière le banc des Wings, les menant à la conquête d'une coupe Stanley en 2008.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.