Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Rosberg se refait un moral à Barcelone, doublé Mercedes-Benz

Nico Rosberg a remporté dimanche le Grand Prix d'Espagne au terme d'un cavalier seul. Il a devancé son coéquipier Lewis Hamilton.

Hamilton a raté son départ, et Rosberg, parti de la pole position, a lui parfaitement géré le premier tour pour prendre les devants et creuser l'écart.

Le Britannique a perdu sa deuxième place sur la grille, doublé par Sebastian Vettel (Ferrari) avant le premier virage.

Hamilton a donc construit sa course pour aller rechercher sa deuxième place, qu'il a finalement obtenue au 52e tour quand il est sorti des puits devant Vettel au terme de son troisième arrêt.

Le fin de course a été animée par le duel entre Valtteri Bottas et Kimi Raikkonen pour la quatrième place. Le pilote Williams a réussi à garder sa position malgré l'insistance de Raikkonen.

Duel intéressant, car la rumeur envoie Bottas chez Ferrari en 2016 à la place de... Raikkonen.

Plus de détails à venir.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.