Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Policiers tués au Mississippi: 2 suspects et 1 femme arrêtés

HATTIESBURG, États-Unis - Deux hommes ont été arrêtés à la suite d'une chasse à l'homme qui s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche dans l'État du Mississippi, où deux policiers ont été tués par balles samedi soir.Les agents Benjamin Deen, 34 ans, et Liquori Tate, 25 ans, ont été abattus alors qu'ils venaient d'intercepter un véhicule à Hattiesburg, dans le sud de l'État, pour une raison encore inconnue. Leur décès a été constaté à l'hôpital.Ils ont été tirés par deux individus. Les deux suspects sont deux frères, Curtis Banks, 26 ans, et Marvin Banks, 29 ans, connus des milieux policiers pour des affaires de drogue et d'armes.Une femme a également été appréhendée.Le porte-parole du service de police de Hattiesburg, le lieutenant Jon Traxler a indiqué qu'une enquête était en cours sur l'incident. Le Bureau d'enquête du Mississippi se penche aussi sur les événements, selon Warren Strain, porte-parole du département de la Sécurité publique du Mississippi.Les autorités ne savent pas pourquoi le véhicule avait été arrêté, ni pourquoi les hommes ont commencé à tirer sur les policiers, selon M. Strain.Pendant la nuit, le maire de Hattiesburg, Johnny DuPree, avait incité les citoyens à la prudence, alors que les deux hommes étaient en fuite dans un secteur résidentiel. Selon le quotidien du Mississippi «The Jackson Clarion-Ledger», MM. Deen et Tate sont les premiers policiers à mourir en service depuis 30 ans. M. Tate venait tout juste de recevoir son diplôme de l'académie de police. M. Deen, un agent plus expérimenté, avait reçu le prix du «Policier de l'année» en 2012.La résidante Tamika Mills, qui a été témoin de l'incident, a confié au journal local que les passants s'étaient précipités vers les policiers qui gisaient au sol. L'un d'entre eux aurait dit: «Est-ce que je suis en train de mourir? Je sens que je suis en train de mourir. Donnez-moi mon (émetteur-récepteur)».

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.