Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Murray défait Nadal en finale sur la terre battue de l'Omnium de Madrid

MADRID - Andy Murray a défait Rafael Nadal 6-3, 6-2 en finale de l'Omnium de Madrid, dimanche, savourant du même coup sa première victoire en carrière contre l'Espagnol sur la terre battue.Il s'agissait du premier titre de la série Masters de Murray sur la terre battue, et il est survenu une semaine après sa première conquête d'un tournoi disputé sur la terre battue en carrière à l'Omnium de Munich.Murray a dicté le ton de la plupart des longs échanges, qui ont atteint jusqu'à 24 coups, en affichant une confiance inhabituelle sur cette surface. L'Écossais a brisé le quadruple champion du tournoi à deux reprises pour rapidement prendre les commandes du deuxième set 4-0, avant de confirmer son triomphe lorsque Nadal a expédié un coup droit directement dans le filet.«C'était de toute évidence un match très difficile, parce que c'est extrêmement difficile de battre 'Rafa' sur la terre battue — peut-être l'une des choses les plus difficiles du tennis, a commenté Murray. Pour ma part, j'ai offert une très bonne performance. Je suis certain que 'Rafa' estime qu'il aurait pu jouer beaucoup mieux. Mais pour ma part, je n'aurais pu faire mieux.»Murray, la deuxième tête de série, a indiqué qu'il avait ressenti une certaine pression jusqu'à la fin du duel, «mais je me suis concentré sur mon jeu».Il s'agissait de la quatrième défaite de Nadal cette saison sur la terre battue, ce qui suscite de nombreuses questions quant à sa capacité à décrocher un 10e titre en carrière aux Internationaux de France à la fin du mois. Néanmoins, son jeu cette semaine s'est amélioré par rapport à l'Omnium de Barcelone le mois dernier, alors qu'il s'était incliné au troisième tour devant l'Italien Fabio Fognini.«Je n'ai pas joué le match que j'aurais voulu, mais je me suis battu jusqu'au bout, a assuré Nadal. C'est tout de même une semaine très importante et très positive pour moi, parce que j'ai retrouvé des sensations qui étaient disparues depuis longtemps.» Le trophée a été présenté par le légendaire tennisman espagnol Manuel Santana, qui célébrait son 77e anniversaire dimanche.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.