Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

"Il n'y a plus d'écrivain comme lui", hommage à Günter Grass dans sa ville de Lübeck

L'Allemagne a rendu hommage dimanche à l'écrivain Günter Grass, prix Nobel de littérature, décédé mi-avril, avec une cérémonie marquée par un discours de l'écrivain américain John Irving, dans la ville de Lübeck (nord) où il résidait.

"Il n'y a plus d'écrivain, en tout cas plus comme lui", a déclaré l'auteur du "Monde selon Garp" sur la scène du théâtre de Lübeck au fond de laquelle était affichée un grand portrait de Günter Grass avec son épaisse moustache en train d'allumer son inséparable pipe.

"Je sais comment Oscar se sent. Günter Grass était le roi des marchands de jouets. Maintenant il nous a quittés et a emporté tous les jouets de ce monde", a poursuivi John Irving, ami de longue date de l'écrivain, en référence au héros de son chef d'oeuvre "Le Tambour" (1959).

Décédé le 13 avril à 87 ans à Lübeck, Günter Grass avait été inhumé dans l'intimité familiale au sud de Lübeck.

Quelque 900 personnes ont assisté à cette cérémonie ponctuée de discours, lectures et interludes musicaux. Outre la femme de Günter Grass et sa fille Helene, qui a fait une lecture, le président allemand, Joachim Gauck, le vice-chancelier Sigmar Gabriel ou encore l'ancien chancelier Gerhard Schröder figuraient parmi les invités.

Conscience morale de l'Allemagne post-nazisme dont il était l'écrivain le plus connu, Günter Grass, aussi réputé pour ses prises de position polémiques, a pourfendu les omissions de la classe dirigeante d'après-guerre sur le nazisme.

Né en 1927 à Dantzig -- Gdansk de l'actuelle Pologne --, ville qui servira de décor au "Tambour", celui qui était proche du chancelier Willy Brandt et s'était engagé en 1998 en faveur de Gerhard Schröder a reçu en 1999 le Prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son oeuvre.

bur-maj/abk

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.