NOUVELLES
07/05/2015 16:44 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Un dirigeant d'Al-Qaïda au Yémen aurait été tué par une frappe américaine

PATERSON, États-Unis - La filiale yéménite du groupe extrémiste Al-Qaïda a annoncé que l'un de ses dirigeants avait été tué par les frappes aériennes des États-Unis.La mort de Nasr al-Ansi a été révélée par un autre membre de l'organisation, Khaled Bartafi, dans une vidéo publiée en ligne mercredi. M. Bartafi n'a pas précisé le moment ni le lieu de son décès.Il a toutefois indiqué que le fils aîné du chef, Mohammed, ainsi que plusieurs combattants avaient aussi péri dans la même opération aérienne.Nasr al-Ansi, qui aurait eu des liens étroits avec Oussama ben Laden, l'ancien numéro un d'Al-Qaïda, était apparu sur plusieurs vidéos de la branche yéménite du groupe.En janvier, c'est lui qui avait revendiqué la responsabilité de l'attentat perpétré par les frères Saïd et Chérif Kouachi aux locaux parisiens de l'hebdomadaire «Charlie Hebdo», qui avait fait 12 morts.