NOUVELLES
07/05/2015 14:40 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Ukraine: Porochenko dénonce "l'apaisement" vis à vis de Moscou

Le président ukrainien Petro Porochenko a dénoncé jeudi à Gdansk, en Pologne une "politique d'apaisement" menée à l'égard de Moscou dans le contexte du conflit séparatiste dans son pays.

Intervenant lors d'un débat réunissant plusieurs chefs d'Etat d'Europe centrale et orientale à l'occasion du 70e anniversaire de la fin de la Deuxième guerre mondiale, M. Porochenko a affirmé qu'"aujourd'hui, au 21e siècle, des crimes sont commis, en dépit des leçons les plus cruelles, lors d'une agression contre mon pays, l'Ukraine".

"Étonnamment, nous voyons des tentatives d'apaisement de l'agresseur", a-t-il poursuivi, sans préciser les manifestations ou les responsables de cette politique.

"Alors que l'Ukraine se conforme pleinement à la lettre et à l'esprit des accords de Minsk, l'agresseur se prépare à montrer sa puissance militaire lors d'une parade dans le Donbass, dans deux jours, avec l'artillerie russe et de l'armement lourd le plus moderne", a-t-il accusé.

M. Porochenko a déclaré aussi que "certaines unités (russes) qui il y a quelques jours étaient à Donetsk" seraient montrées lors du défilé militaire du 9 mai à Moscou, qu'il a qualifié de "parade du cynisme".

"L'Europe est confrontée au plus grand défi dans son histoire, a encore dit le président ukrainien. C'est un test de son unité, de sa solidarité, de ses principes fondamentaux".

Enfin, évoquant le prochain sommet du Partenariat oriental à Riga - les 21 et 22 mai - M. Porochenko a déclaré que son pays "méritait la liberté de déplacement et la liberté de choix", dans une allusion au souhait de l'Ukraine de voir les visas Schengen supprimés pour ses ressortissants.

via/sw/mr