NOUVELLES
07/05/2015 10:34 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Royaume-Uni: les grands partis pourraient être punis par les électeurs

LONDRES - Les électeurs britanniques étaient appelés aux urnes jeudi pour élire un nouveau Parlement, dans le cadre d'un scrutin dont l'issue risque d'être ambiguë et d'engendrer de multiples tractations.Le parti conservateur du premier ministre sortant David Cameron et de son adversaire travailliste Ed Miliband sont placés au coude à coude, mais aucun ne semble en position de décrocher une majorité des 650 sièges en jeu.Plusieurs électeurs semblaient devoir faire un autre choix, notamment en se tournant vers le Parti national écossais au nord de la frontière et vers le Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), une formation anti-immigration. L'UKIP arrive en troisième place dans les intentions de vote mais le système britannique pourrait quand même lui valoir une poignée de sièges.En l'absence d'une majorité absolue, il pourrait falloir plusieurs jours, voire quelques semaines, avant la formation d'un gouvernement de coalition.MM. Cameron et Miliband se sont tous deux rendus voter en tout début de journée. Le premier ministre sortant a voté dans son comté d'Oxfordshire avec sa femme, Samantha, pendant que son rival faisait de même avec sa femme Justine dans le nord de l'Angleterre. Le leader des libéraux démocrates, Nick Clegg, a voté avec sa femme Miriam dans la ville de Sheffield.Environ 50 millions de personnes ont le droit de vote et la participation semble devoir être importante.Les résultats sont attendus en fin de journée.