NOUVELLES
07/05/2015 14:53 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Marc Parent quitte la direction du Service de police de la ville de Montréal

MONTRÉAL - Marc Parent quittera la direction du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) à la fin de son mandat, en septembre prochain.La nouvelle, qui avait filtré jeudi avant-midi à la suite d'une note envoyée aux cadres du SPVM, a été confirmée par le principal intéressé, de même que par le maire de Montréal, Denis Coderre.Certaines informations faisaient état d'un différend entre le directeur Parent et l'administration municipale, mais le maire Coderre a balayé ces allégations du revers de la main, les qualifiant de «balivernes».M. Coderre a affirmé qu'au contraire, il avait l'intention de renouveler le mandat de Marc Parent à la direction du corps de police et qu'il avait l'accord de la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, pour ce faire.Denis Coderre prévoyait annoncer sa reconduction ce mois-ci.Marc Parent dit quitter «pour des raisons personnelles». Le maire Coderre, lui, s'est contenté de dire qu'il avait décidé de «relever d'autres défis».Le maire a souligné que Marc Parent avait fait un travail «extraordinaire» dans des circonstances extrêmement difficiles.Son règne a notamment été marqué par les dossiers des policiers corrompus Ian Davidson et Benoît Roberge, celui de la policière Stéfanie Trudeau — matricule 728 —, les manifestations du printemps érable de 2012 et de cette année, les manifestations de policiers sur la réforme des régimes de retraite et celle où les policiers en devoir ont laissé des employés municipaux investir l'hôtel de ville en août 2014.Marc Parent était entré en fonction le 13 septembre 2010 et sa nomination avait été saluée par les policiers puisqu'il était lui-même un policier issu de la base qui jouissait d'une grande confiance de ses troupes. Il avait été directeur adjoint durant les sept années précédentes.