NOUVELLES
07/05/2015 07:00 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Les prix alimentaires mondiaux à leur plus bas en 5 ans selon la FAO

Les prix des principales denrées ont poursuivi leur tendance à la baisse en avril, enregistrant un recul de 19% sur un an, et la facture mondiale des importations alimentaires devrait atteindre son plus bas en 5 ans, a estimé jeudi la FAO.

Selon l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), cette situation s'explique par des stocks "exceptionnellement" abondants après les récoltes 2014, qui devraient compenser la légère contraction des récoltes mondiales attendue cette année.

Selon la FAO qui publie son rapport semestriel sur les marchés alimentaires mondiaux, la production céréalière mondiale subirait cette année un déclin de 1,5% par rapport au résultat record de l'an dernier, essentiellement sous l'effet de la réduction des superficies ensemencées en maïs. Cependant, l'impact sera amorti par des niveaux "exceptionnellement élevés" de stocks existants.

Elle resterait cependant supérieure de 5% à la moyenne quinquennale.

"Si les conditions météorologiques restent normales" durant le reste de la campagne, la FAO prévoit une récolte céréalière à 2,509 milliards de tonnes.

Du fait de cette abondance, les cours mondiaux diminuent. Avec les faibles frais de fret et la fermeté du dollar, "la facture mondiale des importations alimentaires devrait toucher son plus bas niveau en cinq ans", souligne le rapport.

Le mois dernier (avril), l'Indice FAO des prix des produits alimentaires a reculé de 1,2% par rapport au mois précédent, atteignant son niveau plancher depuis 2010 avec 171 points.

En un an l'indice a plongé de 19%.

Les prix des produits laitiers sont ceux qui ont le plus baissé, mais le sucre, les céréales et les huiles végétales ont chuté également. Seuls, ceux de la viande ont augmenté en avril, leur première hausse depuis août 2014.

ach/fka/mml/ros