NOUVELLES
07/05/2015 19:47 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Les plafonds de dépenses sont relevés pour les trois partielles en Ontario

OTTAWA - Les partis fédéraux et leurs candidats auront la possibilité de dépenser des sommes impressionnantes dans le cadre de trois élections partielles en raison d'un changement apporté l'an dernier à la Loi électorale du Canada.Grâce à cette modification, les formations politiques enregistrées et leurs candidats voient le plafond de dépenses augmenter lorsque la durée de la période électorale dépasse la barre des 36 jours.Dimanche dernier, le premier ministre Stephen Harper a lancé les campagnes dans trois circonscriptions ontariennes vacantes et ce, même si les électeurs n'y voteront pas avant le 19 octobre, date prévue des prochaines élections générales au Canada.Durant ces campagnes de 169 jours, les candidats dans Ottawa West-Nepean, Peterborough et Sudbury pourront collectivement dépenser des millions de dollars tout comme leurs formations politiques.En plus, ils seront éligibles à un remboursement de l'ordre de 60 pour cent accordé par Élections Canada.Le ministre de la Réforme démocratique, Pierre Poilievre, n'était pas disposé à accorder d'entrevues par rapport à cet enjeu cette semaine.Cependant, son équipe a tenu à se faire rassurante par courriel. «Cette augmentation s'applique de manière égale à tous les candidats, de même qu'à d'autres acteurs tels que des publicitaires tiers», indique la réponse par courriel, attribuée au ministre.«Tous les fonds de campagne doivent venir uniquement de sources éligibles et respecter les strictes limites de contributions en vertu de la Loi électorale», poursuit-on.Des données provisoires d'Élections Canada qui portent sur les plafonds de dépenses des candidats et qui sont basées sur les listes préliminaires des électeurs éligibles ont déjà été diffusées.Dans Peterborough, Sudbury et Ottawa West-Nepean, les limites ont, pour le moment, été fixées respectivement à 508 682 $, à 446 064 $ et à 467 778 $. En comparaison, lors de la campagne électorale de 2011 qui avait duré 36 jours, elles étaient plutôt de 95 208 $, 72 019 $ et 82 874 $.