NOUVELLES
07/05/2015 09:42 EDT | Actualisé 07/05/2015 09:45 EDT

Laïcité: Pierre Karl Péladeau plaide pour l'ouverture

Canadian Press

Le candidat à la direction du Parti québécois Pierre Karl Péladeau a plaidé pour l'ouverture, jeudi, en matière des signes religieux.

M. Péladeau a répété qu'il appuie l'interdiction des signes religieux pour les fonctionnaires en position d'autorité ainsi que pour les enseignants.

Durant le dernier débat organisé par le PQ, M. Péladeau s'est positionné comme un partisan d'une approche consensuelle mais "sans compromission" en matière de laïcité.

Après s'être plaint à quelques occasions de l'unanimité des candidats, Pierre Céré a tenté de provoquer un débat sur la place du crucifix à l'Assemblée nationale. Martine Ouellet s'est montrée ouverte à le retirer, tandis qu'Alexandre Cloutier a plaidé pour un vote libre.

Ce dernier débat porte sur les thèmes de la langue, de la laïcité, de l'immigration et de la citoyenneté ainsi que sur l'urbanisation et le transport.

Reconnaissant le travail accompli par Bernard Drainville, qui s'est rallié à sa campagne, M. Péladeau a affirmé que son projet de charte de laïcité aurait évolué vers un plus grand consensus.

"Il faut chercher le consensus le plus large possible, a-t-il dit. Il ne faut pas faire de 'compromission' mais il faut le consensus le plus large."

Les membres du PQ pourront voter au premier tour de scrutin du 13 au 15 mai jusqu'à 17h. Les résultats de ce vote seront dévoilés à Québec.

Au lendemain du dévoilement d'un buste soulignant le travail de l'ancien ministre péquiste Camille Laurin, qui aurait eu 93 ans mercredi, Mme Ouellet, M. Cloutier et M. Péladeau ont rendu hommage au père de la loi 101.

À quelques reprises durant les échanges, M. Céré a soulevé une fois de plus que les sujets soumis aux candidats n'étaient pas de nature à susciter un débat.

"Allons-nous avoir un débat", s'est-il demandé à quelques occasions.

Dans la salle du théâtre Corona, dans le sud-ouest de Montréal, les échanges des candidats se sont déroulés avec un bruit de fond de conversation régulier, venant des personnes près du bar à l'arrière, surtout durant la partie portant sur l'urbanisme.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST