NOUVELLES
07/05/2015 11:40 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Génocide arménien: la Turquie rappelle son ambassadeur au Luxembourg, après le Vatican et l'Autriche

La Turquie a annoncé jeudi avoir rappelé son ambassadeur au Luxembourg après une résolution adoptée par le Parlement de ce pays reconnaissant le génocide arménien de 1915 sous l'empire ottoman, une démarche qui suit le rappel des ambassadeurs au Vatican et en Autriche.

"L'ambassadeur de Turquie Levent Sahinkaya a été rappelé à Ankara pour des consultations", a indiqué un communiqué du ministère turc des Affaires étrangères, qui précise que le chef de la mission luxembourgeoise a été convoqué par ailleurs au ministère.

Dénonçant "une erreur" de la chambre des député du Luxembourg, le texte estime que "les Parlements ne peuvent agir comme des tribunaux internationaux pour rendre des jugements" sur des faits historiques.

Depuis la fin avril, la Turquie dénonce systématiquement les déclarations qualifiant de génocide les massacres de centaines de milliers d'Arméniens perpétrés par l'Empire ottoman pendant la Première guerre mondiale, ou qui la pressent de le reconnaître.

La Turquie nie catégoriquement que l'Empire ottoman ait organisé le massacre systématique de sa population arménienne pendant la Première guerre mondiale et récuse le terme de "génocide" repris par l'Arménie, de nombreux historiens et une vingtaine de pays dont la France, l'Italie et la Russie.

Le 24 avril est commémoré par les Arméniens comme le début des déportations et massacres de leur communauté.

la Turquie, héritière de l'Empire ottoman depuis 1923, a déjà rappelé ces dernières semaines ses ambassadeurs auprès du Vatican et d'Autriche, furieuse que ces pays aient utilisé le terme de "génocide".

BA/amd