NOUVELLES
07/05/2015 09:22 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Gazprom annonce la mise en service du gazoduc Turkish Stream pour décembre 2016

Le géant gazier russe Gazprom a annoncé jeudi que le nouveau gazoduc Turkish Stream, destiné à approvisionner la Turquie en gaz russe et à compenser l'abandon du projet South Stream vers l'Union européenne, serait opérationnel dès décembre 2016.

"Un accord a été trouvé pour une mise en exploitation et un début des livraisons de gaz en décembre 2016", a déclaré dans un communiqué le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, après un entretien avec le ministre turc de l'Énergie.

Annoncé par le président russe Vladimir Poutine en décembre 2014, le gazoduc Turkish Stream est destiné à compenser l'abandon surprise de South Stream, un précédent projet de gazoduc qui devait alimenter le Sud de l'Europe en passant sous la mer Noire et en contournant l'Ukraine. La Russie l'avait arrêté en raison du blocage de la Commission européenne.

Le géant gazier russe avait alors signé un protocole d'accord avec la compagnie d'État turque Botas sur la construction d'un réseau d'une capacité annoncée de 63 milliards de m3, soit la même que celle qui était prévue par South Stream.

La Russie entend faire de la Turquie un important centre de transit du gaz russe pour les pays européens, en remplacement de l'Ukraine.

La presse russe avait rapporté en mars que les négociations sur le prix du gaz livré par la Russie à la Turquie se trouvaient dans l'impasse, ce ce qui pourrait freiner le projet.

Le gaz russe est en concurrence en Turquie avec celui livré par l'Azerbaïdjan. La Turquie a officiellement lancé en mars la construction du gazoduc transanatolien (Tanap), un projet de 10 milliards d'euros qui doit permettre à terme d'approvisionner l'UE.

pop/tbm/mct