NOUVELLES
07/05/2015 12:51 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Dopage: Greg Van Avermaet relaxé

Le coureur cycliste belge Greg Van Avermaet, qui risquait deux ans de suspension, a été relaxé des accusations de dopage à son encontre, a-t-on appris jeudi de source officielle.

"C'est LA victoire de mon début de saison", a déclaré Van Avermaet, cité par l'agence Belga.

La commission de discipline de la Fédération belge de cyclisme (RLVB) a estimé qu'il n'y avait aucune preuve de transgression dans le dossier.

Le procureur de la RLVB avait réclamé le 16 avril deux ans de suspension contre le coureur, accusé d'avoir fait usage en 2012 de la cortisone et d'un produit de récupération pouvant être utilisé comme un masquant.

Van Avermaet, qui plaidait innocent, avait reconnu avoir eu recours une fois à la cortisone, sous certificat médical, afin de soigner un problème à un talon. Il avait aussi expliqué avoir une prescription pour le produit de récupération incriminé, qu'il n'avait jamais utilisé.

"Je suis très content que tout ça soit fini. J'ai essayé de ne pas laisser parler mes émotions durant les dernières courses mais c'était mentalement très difficile. Je ne suis pas dopé et c'est maintenant clair", a déclaré le coureur belge, qui s'est classé ce printemps troisième du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix.

Van Avermaet devrait participer fin mai au Tour de Belgique avant, sans doute, le Tour de Suisse et le Tour de France.

"Nous n'avons jamais douté de l'innocence de Greg", a réagi son équipe, BMC, dans un communiqué.

Dans le même dossier tournant autour du Dr Chris Mertens, le Belge Tom Meeusen, spécialiste de cyclo-cross, avait également été relaxé la semaine passée.

jm/adc