NOUVELLES
07/05/2015 07:05 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Crash Germanwings: l'EASA étudie une révision des règles de sécurité aérienne

Un groupe d'experts doit se réunir jeudi à Bruxelles pour étudier une possible révision des règles de sécurité dans les cabines de pilotage des avions après le crash intentionnel d'un appareil de la Germanwings qui a fait 150 morts le 24 mars en France, a annoncé la Commission européenne.

Un groupe d'experts constitué par l'EASA (Agence européenne pour la sécurité aérienne) devait se réunir jeudi à Bruxelles pour "tirer les leçons" de l'accident de l'Airbus A320, a précisé Jakub Adamowicz, porte-parole pour les Transports.

Les travaux vont porter sur trois domaines: le système de verrouillage de la porte du poste de pilotage, les procédures d'entrée et de sortie du cockpit et les critères de surveillance médicale des pilotes, a-t-il précisé.

L'enquête préliminaire du Bureau français d'enquête et d'analyse (BEA), publiée mercredi, a démontré que "le copilote a intentionnellement fait s'écraser l'appareil", a-t-il souligné.

L'objectif des travaux menés par le groupe d'experts de l'EASA est de "prévenir qu'un tel accident puisse se reproduire", a expliqué M. Adamowicz. Il fera des propositions concrètes pour améliorer si cela s'avère nécessaire la sécurité de l'aviation civile.

Les travaux des experts de l'EASA sont menés en parallèle de l'enquête du BEA, dont le rapport définitif est attendu dans un an.

csg/axr/ros