NOUVELLES
07/05/2015 12:29 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

Brésil: arrestation de policiers soupçonnés du meurtre de supporteurs des Corinthians

Un policier militaire (PM) et un ex-PM ont été arrêtés jeudi au Brésil, soupçonnés d'avoir participé au meurtre de huit supporteurs de l'équipe de foot des Corinthians à Sao Paulo en avril, apparemment dans un règlement de compte lié au trafic de drogue.

"Les deux arrestations ont été effectuées jeudi matin", a déclaré à l'AFP un porte-parole du Département des homicides et de protection de la personne (DHPP) de Sao Paulo (sud-est du Brésil).

Un troisième mandat d'arrêt a été émis par la justice, mais la personne n'a pas encore été arrêtée.

L'ex-policier Rodney Dias dos Santos, 42 ans, soupçonné de trafic de drogue et d'avoir orchestré la tuerie, a été arrêté chez lui dans la banlieue de Sao Paulo, précise l'agence Estado de S.Paulo. Le policier militaire Walter Pereira da Silva junior, a pour sa part été arrêté à Carapicuiba, dans son bataillon.

Selon l'enquête, Rodney Dias dos Santos aurait ordonné d'exécuter Fabio Neves Domingos, 34 ans, ancien président du groupe de supporters Pavillon 9 des Corinthians.

La police suit pour le moment deux hypothèses quant au mobile de cette tuerie: une éventuelle dette ou une dispute pour des points de vente de stupéfiants, selon Estado. Santos, qui a des antécédents criminels, aurait participé directement aux meurtres avec des complices.

Selon des témoins, des hommes armés avaient fait irruption au siège du club du Pavillon 9 le soir du samedi 18 avril et tiré sur les personnes présentes, dont sept avaient été découvertes allongées les unes à côté des autres. La huitième victime avait réussi à s'enfuir après la fusillade, mais était décédée à l'hôpital.

Contactée alors par l'AFP, une responsable du service de presse des Corinthians avait confirmé les faits, mais précisé que le club de foot "ne ferait pas de déclaration", soulignant que "les supporteurs et le club sont des institutions différentes".

cdo/hdz/fpp