NOUVELLES
07/05/2015 07:12 EDT | Actualisé 07/05/2015 08:29 EDT

Une part minoritaire de Bombardier Transport sera offerte en Bourse

Bloomberg via Getty Images
A Bombardier logo sits on a presentation platform at Bombardier Inc.'s Litchurch Lane railcar factory in Derby, U.K., on Thursday, May 15, 2014. Bombardier's transportation unit won $8 billion of new business in the first three months of 2014 and had a record backlog of $38.4 billion, including a $2.1 billion train deal with Transport for London. Photographer: Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

Bombardier Transport fera son entrée à la Bourse de Francfort d'ici la fin de l'année. Seule une participation minoritaire du capital de la division ferroviaire de Bombardier sera cependant offerte aux investisseurs. La nouvelle a été annoncée jeudi matin par Bombardier, dans son communiqué dévoilant les résultats de son premier trimestre.

La société canadienne indique que ce premier appel public à l'épargne (PAPE) «devrait cristalliser la pleine valeur de Bombardier Transport et renforcer davantage la situation financière de la société, tout en conservant sa souplesse si elle voulait participer ultérieurement à la consolidation de l'industrie du transport sur rail.»

«Le PAPE devrait être réalisé au cours du quatrième trimestre de cette année, sous réserve des conditions du marché, l'inscription principale à la cote d'une bourse devant avoir lieu en Allemagne où est situé le siège mondial de ce secteur d'activité.»

«Après le PAPE, Bombardier Transport continuera d'être contrôlé par Bombardier Inc. et ses résultats consolidés avec ceux de Bombardier Inc.», ajoute la compagnie.

Bombardier nie par ailleurs que sa division ferroviaire soit à vendre. Le mois dernier, l'agence de presse Reuters a rapporté que les principaux fabricants de trains chinois, CNR et CSR, négociaient le rachat de la majorité du capital de Bombardier Transport.

«Permettez-moi d'être très clair : Bombardier Transport n'est pas à vendre. Ses activités nous plaisent et resteront un secteur de Bombardier Inc.»

— Alain Bellemare, président et chef de la direction, Bombardier Inc.

Bombardier annonce par ailleurs que sa division aéronautique doit composer avec un «ralentissement» du marché des avions d'affaires, notamment en Amérique latine, en Chine et en Russie. Cette situation entraîne une «baisse des nouvelles commandes», qui se traduira par un ajustement des «cadences de production».

«L'équipe de direction évalue présentement l'incidence de cet ajustement sur la main-d'oeuvre», indique la compagnie.

Bombardier indique en outre que Swiss International Air Lines, une division de la compagnie aérienne Lufthansa, sera la première à prendre livraison et à exploiter un CS100.

Au terme du premier trimestre, clos le 31 mars, Bombardier rapporte un bénéfice net de 100 millions de dollars ou 5 cents par action, contre 115 millions ou 6 cents par action un an plus tôt. Sur une base ajustée, son résultat net est de 170 millions ou 9 cents par action, contre 151 millions $ ou 8 cents par action il y a un an.

Les revenus trimestriels s'élèvent à 4,4 milliards de dollars et sont comparables à ceux de l'an dernier.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les trains à grande vitesse dans le monde Voyez les images