NOUVELLES
07/05/2015 14:18 EDT | Actualisé 07/05/2016 01:12 EDT

ATP/WTA - Madrid: Tsonga à la trappe, Nadal s'échauffe avant Dimitrov

Jo-Wilfried Tsonga, dernier Français en lice, a chuté devant le Tchèque Tomas Berdych jeudi au 3e tour du Masters 1000 de Madrid, où l'Espagnol Rafael Nadal a poursuivi sa mise en jambes avant un premier test contre le Bulgare Grigor Dimitrov vendredi.

A un peu plus de deux semaines de Roland-Garros (24 mai-7 juin), la délégation française n'est pas allé très loin cette semaine sur la terre battue madrilène: chez les hommes comme chez les femmes, personne n'a franchi les huitièmes de finale.

Certes, les conditions de jeu en altitude (600 m) ne seront pas identiques à celles de la Porte d'Auteuil. Et certes, Caroline Garcia ou Gaël Monfils auraient mérité mieux à la Caja Magica.

Mais pour Tsonga, qui a repris la compétition seulement en mars après quatre mois d'absence, la forme reste encore à trouver: le Manceau (14e mondial) s'est incliné en deux sets 7-5 6-2 devant Berdych (7e) au bout d'une heure et 29 minutes de jeu.

"Jo" a pourtant réussi à mettre en difficulté le Tchèque sur certains échanges mais il a commis trop d'erreurs, comme ces quatre fautes directes sur son service pour offrir le premier set à Berdych, ou cette double faute sur la balle de match.

Le point positif, pour le Français, est qu'il n'a pas ressenti de douleurs à ce poignet droit qui l'a longtemps tourmenté.

- 'Revenir à mon top niveau' -

"Il n'y a qu'en travaillant que ça va venir, a-t-il commenté. L'important pour moi est de revenir à mon top niveau, que ce soit à Roland, à +Wim+ (Wimbledon) ou à l'US Open, peu importe".

En quarts, Berdych affrontera l'Américain John Isner (N.18), qui a dompté le jeune et prometteur australien Nick Kyrgios (20 ans), tombeur mercredi de Roger Federer.

Isner s'est imposé en trois sets (6-3, 6-7 (7/9), 6-4) et il jouera vendredi pour une place dans le dernier carré, où il pourrait croiser la route du tenant du titre, Rafael Nadal.

Au lendemain d'une entrée en matière maîtrisée, Nadal a enchaîné par une promenade de santé jeudi contre l'Italien Simone Bolelli, 63e, expédié en deux sets (6-2, 6-2).

Vendredi, ce sera déjà plus relevé contre le Bulgare Grigor Dimitrov, 11e mondial, qui s'est encore joué de Stan Wawrinka (7-6 (7/5), 3-6, 6-3) en huitième après l'avoir humilié à Monte-Carlo en avril (6-1, 6-2) au même stade.

- Serena sans forcer, Sharapova bousculée -

Souvent surnommé le "Federer Bulgare" pour son style de jeu, Dimitrov devrait permettre à Nadal de se jauger, face à un adversaire qu'il a toujours battu (5-0) mais souvent avec difficulté.

"C'est un test pour savoir où j'en suis", a expliqué l'Espagnol. "C'est l'opportunité d'avoir des sensations positives et de me battre contre un adversaire au plus haut niveau", a ajouté le N.4 mondial, qui a repris son ancienne raquette à Madrid.

Dans le tableau féminin, la tenante du titre Maria Sharapova a cumulé les fautes directes (38) contre Caroline Wozniacki, 5e mondiale. Mais en dépit d'un service capricieux (7 doubles fautes) et un break de son adversaire danoise dans la dernière manche, la Tsarine l'a emporté (6-1, 3-6, 6-3) en gérant mieux les moments importants.

Prochaine adversaire pour "Masha": sa compatriote et "revenante" Svetlana Kuznetsova, victorieuse d'un véritable marathon contre la Tchèque Lucie Safarova (5-7, 7-6 (7/5), 7-6 (7/3) en 3h05) après avoir sauvé deux balles de match.

Serena Williams n'a quant à elle fait qu'une bouchée de la locale Carla Suarez Navarro, qui n'a inscrit que quatre jeux (6-1, 6-3). La N.1 mondiale retrouvera en demie la Tchèque Petra Kvitova, 4e mondiale, ou la Roumaine Irina-Camelia Begu, 37e.

ll-jed/chc