POLITIQUE
06/05/2015 10:11 EDT

L'ex-député bloquiste Pierre Paquette appuie PKP

PC

QUÉBEC - L'ex-député du Bloc québécois Pierre Paquette a donné mercredi son appui à Pierre Karl Péladeau dans la course à la chefferie du Parti québécois.

«Ayant acquis au cours des dernières semaines la conviction que Pierre Karl Péladeau constitue un atout majeur pour reprendre le pouvoir et réaliser l’indépendance, j’appuie sans réserve sa candidature comme chef du parti», écrit-il dans une lettre ouverte.

Ex-dirigeant à la CSN, Pierre Paquette affirme que les «divergences d’hier doivent céder la place au défi que nous voulons relever ensemble».

«J’ai toujours travaillé comme citoyen, comme syndicaliste et comme parlementaire pour un Québec progressiste, écrit-il. Mais mon engagement pour l’indépendance nationale n’a jamais été conditionnel à une garantie de réalisation d’un projet de société en particulier.»

Pierre Paquette a également été candidat du PQ aux élections générales du 7 avril 2014 contre le chef de la CAQ, François Legault.

La lettre ouverte complète se trouve ci-dessous.

Le 15 mai prochain, l’élection du nouveau chef du Parti Québécois constituera le commencement du travail de mobilisation vers l’élection de 2018 et vers l’indépendance du Québec. Ayant acquis au cours des dernières semaines la conviction que Pierre Karl Péladeau constitue un atout majeur pour reprendre le pouvoir et réaliser l’indépendance, j’appuie sans réserve sa candidature comme chef du parti.

Nos divergences d’hier doivent céder la place au défi que nous voulons relever ensemble. J’ai toujours travaillé comme citoyen, comme syndicaliste et comme parlementaire pour un Québec progressiste. Mais mon engagement pour l’indépendance nationale n’a jamais été conditionnel à une garantie de réalisation d’un projet de société en particulier. L’indépendance d’une nation est à la fois une valeur universelle, la liberté, et un moyen pour celle-ci de s’épanouir.

Pour moi, la souveraineté du Québec est un moyen incontournable pour construire une société avec une langue commune, le français, qui sera plus juste, plus prospère, plus écologique et plus démocratique. Comme ancien député du Bloc Québécois, je peux témoigner que dans le cadre canadien avec la moitié de nos ressources financières et le quart de nos pouvoirs, les Québécoises et les Québécois ne seront jamais en mesure de réaliser un tel projet de société. Pierre Karl Péladeau est venu en politique active pour réaliser l’indépendance du Québec. Il l’a affirmé haut et fort dès son entrée en scène.

Le Québec est passé d’un nationalisme de survivance à un nationalisme d’affirmation, centré sur l’action de l’État québécois, à la fin du 20ième siècle. Aujourd’hui, le temps est venu de s’épanouir pour que le Québec prenne pleinement sa place au sein du concert des nations. Cet épanouissement sera le fruit du choix des Québécoises et des Québécois pour l’indépendance. Pierre Karl Péladeau incarne totalement ce nationalisme d’épanouissement avec son discours décomplexé qui affirme notre identité québécoise, prône la prise en charge réussie de notre économie et l’ouverture sur le monde. Il est en mesure avec nous tous de convaincre la majorité de nos concitoyens de la nécessité et de l’urgence de ce choix.

J’invite donc les membres du Parti Québécois à franchir une première étape de cette démarche en votant pour lui à la chefferie du parti afin de lui permettre d’assumer dès le 15 mai la direction de notre parti et du mouvement souverainiste pour que le Québec se réalise enfin.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Chefferie du PQ: leurs positions sur la charte et la souveraineté Voyez les images