NOUVELLES
05/05/2015 03:31 EDT | Actualisé 05/05/2016 05:12 EDT

Le site «How Old Do I Look» peut garder et utiliser les photos des utilisateurs

How-Old.Net

TORONTO - Les gens qui soumettent des photos au site viral «How Old Do I Look» pour savoir quel âge ils font donnent à Microsoft le droit d'utiliser les images à sa guise, bien que la compagnie dise ne pas les conserver, affirment des experts en protection de la vie privée.

Le site dévoilé durant le congrès Microsoft Build jeudi dernier a reçu 240 millions de photos de 33 millions d'utilisateurs différents en quatre jours.

Sur cette application, qui donne un âge à l'utilisateur en jugeant les caractéristiques de son visage, Microsoft indique qu'elle ne garde pas les photos.

Or, les conditions d'utilisation du site, qui est couvert par l'entente des services nuagiques de Microsoft, stipulent que la compagnie et ses filiales peuvent copier, modifier et distribuer toute image téléversée pour l'utilisation de ses services sur Internet.

Un avocat en protection de la vie privée, David Fraser, a affirmé que les conditions d'utilisation semblaient donner à Microsoft le droit d'utiliser les photos pour de la publicité et à d'autres fins. Il doute cependant que la compagnie se risque à duper ainsi ses clients.

La contradiction entre la politique générale de Microsoft et celle du site est un exemple classique illustrant le problème des compagnies utilisant un langage juridique pour couvrir tous leurs sites, plutôt que d'adapter les conditions à chacun, croit Me Fraser. Le phénomène est commun dans les grandes compagnies Web, comme Facebook et Google.

«Les gens doivent être conscients de ce qui se trouve dans les conditions d'utilisation des services qu'ils utilisent, explique-t-il. En même temps, les corporations comme Microsoft doivent aussi être le plus claires possible sur ce qu'elles visent.»

Une porte-parole de Microsoft a réitéré que le site How Old Do I Look n'entreposait pas les photos ou les informations personnelles des utilisateurs. Le site aurait originalement été créé simplement pour démontrer la facilité de développer à partir des services nuagiques de Microsoft.

«Nous pensions le retirer tout de suite après la conférence, mais il semble que les gens ont eu du plaisir à jouer avec, donc pour l'instant, on le laisse en ligne», a affirmé Leanne Bull.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo L'âge de célébrités québécoises selon le #HowOldBot Voyez les images