NOUVELLES
30/04/2015 12:25 EDT | Actualisé 30/04/2015 12:26 EDT

Impact de Montréal : Retour en PHOTOS sur un parcours inattendu et historique en Ligue des champions

L'Impact s'est incliné en finale de la Ligue des champions de la CONCACAF, mercredi soir, au Stade olympique de Montréal. Sauf que personne ne peut nier que, globablement, le parcours de bleu-blanc-noir est une réussite sur toute la ligne.

Retour en images sur ce parcours inattendu.

Phase de groupe

L'Impact était le club représentant du Canada à la Coupe des champions de la CONCACAF parce qu'il avait gagné le Championnat canadien, battant Toronto en finale.

En phase de groupes de cette Ligue des champions, l'Impact impressionne avec 3 victoires, un match nul et aucune défaite. Il bat notamment les Red Bulls de New York le 17 septembre grâce au but unique du match, celui de Marco Di Vaio, qui en est à ses derniers miles avec l'équipe avant la retraite.

L'autre formation du groupe 3, le CD Fas, du Salvador, ne fait pas le poids et ne remporte aucune de ses quatre parties.

L'Impact commence le tournoi en force, mais le plus dur reste à venir...

Quart de finale contre Pachuca

Pendant que l'éventuel adversaire en finale de l'Impact, le Club América dans son propre quart de finale, fait des ravages, l'équipe montréalaise s'en tire avec un score de 3-3 au total des buts parce qu'elle a marqué deux fois à l'étranger, ce qui lui procure l'avantage.

Un moment historique #IMFC. That ball though...that touch though...that finish though... #marquonslhistoire

A video posted by Impact de Montréal (@impactmontreal) on

Le moment marquant, c'est ce but de Cameron Porter à la 93e minute sur une passe incroyable de Calum Mallace. Le but du désespoir qui amène le club en demi-finale. Il s'en est fallu de peu : une minute plus tard, le sifflet final retentissait, éliminant Pachuca.

Demi-finale contre Alajuelense

Ça devient sérieux : l'Impact peut maintenant marquer l'histoire lors de cet affrontement aller-retour contre Alajuelense, du Costa Rica. Et le bleu-blanc-noir ne déçoit pas.

Un vrai tour de force se produit d'abord le 18 mars, lors du match aller, à Montréal. L'Impact est dominant, tirant 11 fois contre 3 et marquant deux buts contre zéro.

CAPTION THIS... Victoire de 2-0 contre Alajuelense!!! #marquonslhistoire

A photo posted by Impact de Montréal (@impactmontreal) on

Ce qui semblait impossible quelques mois plus tôt, lorsque l'Impact avait eu de la difficulté à se débarasser d'Edmonton lors du Championnat canadien, est maintenant à portée de main : une participation en finale est à l'horizon. Sauf qu'il faut résister à Alajuelense lors du match retour, qui sera joué au Costa Rica.

Ça se gâte toutefois lors de ce match. L'Impact marque en premier, mais quatre buts en deuxième demie par Alajuelense viennent ombrager quelque peu le fait le plus important à retenir : l'Impact de Montréal sera de la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF! Encore une fois, le total des buts de l'aller-retour est égal, mais l'Impact en a marqué deux à l'étranger, ce qui lui donne l'avantage.

Huge goal by Andres Romero...#IMFC accède à la finale de la Ligue des Champions!!! You celebrating? #marquonslhistoire

A photo posted by Impact de Montréal (@impactmontreal) on

Finale contre le Club América

Le 22 avril, l'Impact s'amène au mythique stade Azteca du Mexique pour y affronter une équipe, sur papier, bien meilleure. Le CF América, club le plus riche de leur pays, ne devraient faire qu'une bouchée des joueurs montréalais.

Et pourtant! L'espoir reste bien vivant avec un match nul de 1-1. L'Impact réussit donc à s'inscrire au pointage, ce qui met la pression sur l'équipe mexicaine pour la suite. Sauf qu'au chapitre des tirs, l'Impact est dominé 25-3, tout comme dans la colonne de la possession de balle.

L'anticipation est à son comble, et l'Impact bat un record de foule en vendant 61 004 billets pour le match retour du 29 avril. Tous les espoirs, même les plus fous, sont permis.

Estadio Azteca? Nothing compared to our Number 12. #marquonslhistoire #IMFC #MTLvCA #JeSuisNo12

A photo posted by Impact de Montréal (@impactmontreal) on

La foule est bruyante pour la partie la plus importante de l'histoire de l'Impact, mais le Club América est tout de même bien représenté au Stade olympique.

#Impact c. #CFAmerica, sur le point de commencer. #IMFC #CONCACAF #Montreal (Photo: @julienlamoureux)

A photo posted by Le Huffington Post Québec (@huffpostquebec) on

La foule explose littéralement lorsque Montréal réussit à s'inscrire au pointage en premier avant la marque des 10 minutes jouées. De superbes efforts de Piatti et de Romero qui énergisent la foule.

En deuxième demie, la barrage montréalais se brise, et l'équipe mexicaine marque quatre buts, avant de voir l'Impact répliquer. Marque finale : 4-2 pour le CF América. Sauf que dans le coeur des Montréalais, c'est presqu'une victoire : l'Impact est passé plus proche que n'importe quelle équipe de la MLS d'un championnat de la CONCACAF. Et en finale, contre un club plus expérimenté et mieux outillé, il n'a pas été déclassé.

Les joueurs de #IMFC remercient la foule pour son appui en sortant du terrain. #JeSuisNo12 #marquonslhistoire #MTLvCA

A photo posted by Impact de Montréal (@impactmontreal) on

Le gardien Evan Bush, suspendu pour la partie ultime, reçoit même le gant d'or, remis au meilleur à sa position dans le tournoi.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Match retour de la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF Impact vs Club América Voyez les images

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!