NOUVELLES
29/04/2015 10:30 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

Zimbabwe: fermeture du 2e opérateur mobile du pays

Le régulateur des télécommunications du Zimbabwe a annoncé mercredi la fermeture imminente du deuxième opérateur de téléphonie mobile du pays, Telecel Zimbabwe, pour violation de licence.

"La licence de Telecel Zimbabwe a été annulée. L'annulation prend effet au 28 avril 2015", a indiqué dans un communiqué l'Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz).

Elle a donné à l'opérateur un délai de grâce de trente jours. "Pendant cette période, il est prévu que les abonnés de Telecel Zimbabwe puissent passer à des réseaux alternatifs", a précisé Potraz.

Telecel aura ensuite soixante jours pour démanteler ses installations.

Potraz n'a pas donné d'explications, mais le ministre des Technologies de l'Information Supa Mandiwanzira avait averti le mois dernier de la fermeture imminente de Telecel.

L'opérateur était selon lui en infraction avec la loi sur l'émancipation des Noirs - qui oblige les entreprises étrangères à céder la majorité des parts de leurs filiales à des partenaires locaux - et n'avait pas payé la redevance pour sa licence.

Telecel Zimbabwe, qui compte 2 millions d'abonnés, est une filiale à 60% du groupe égyptien Global Telecom Holding (groupe VimpelCom).

fj/liu/jhd