NOUVELLES
29/04/2015 16:03 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

Washington affirme la solidité de son alliance avec Ryad

Les Etats-Unis ont affirmé mercredi la solidité de leur alliance avec l'Arabie saoudite, théâtre d'un vaste remaniement à la tête du royaume, dont les relations avec Washington se sont toutefois refroidies ces derniers mois.

"L'alliance, comme vous le savez tous, entre l'Arabie saoudite et les Etats-Unis est à la fois historique et impérissable", a lancé la porte-parole du département d'Etat Marie Harf, lors de son point presse quotidien. "Nous continuerons de maintenir une relation étroite et constructive de coopération pour répondre à de nombreux et grave défis", a commenté la diplomate américaine.

Mme Harf ne s'est pas étendue sur les divers sujets d'importance qui occupent les deux alliés, réunis dans une coalition militaire conduite par les Etats-Unis contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie, et dans une autre coalition arabe menée par l'Arabie saoudite contre les rebelles houthis au Yémen.

L'Iran chiite, grand rival régional de la plus grande monarchie du Golfe, soutient les Houthis.

Washington et Riyad ont aussi des contentieux depuis des mois, l'Arabie saoudite voyant d'un mauvais oeil le rapprochement entre les Etats-Unis et l'Iran à la faveur des négociations sur le programme nucléaire iranien.

Les deux pays ont eu aussi des désaccords sur l'opportunité ou non d'intervenir militairement contre le régime syrien.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite a nommé mercredi un neveu prince héritier et rapproché l'un de ses fils du trône, renforçant le pouvoir de son clan alors que le pays est confronté à la guerre au Yémen, la rivalité avec l'Iran et la menace jihadiste.

nr/are