NOUVELLES
28/04/2015 20:00 EDT | Actualisé 28/06/2015 01:12 EDT

Porto Rico doit redresser son budget (Trésor US/Lew)

Le secrétaire américain au Trésor Jack Lew a appelé mardi les autorités de Porto Rico à adopter un budget 2016 "crédible" et affirmé surveiller de près la situation financière de l'île, écrasée par une dette de 73 milliards de dollars.

M. Lew s'est entretenu mardi avec le gouverneur de Porto Rico Alejandro Garcia Padilla ainsi qu'avec le président du Sénat Eduardo Bhatia et le président de la chambre des représentants Jaime Perello Borras afin d'évoquer la difficile situation budgétaire du territoire américain, a indiqué un porte-parole du Trésor dans un communiqué.

Tout en affirmant que l'administration Obama se tenait prête à "aider" Porto Rico "à réussir dans ses efforts", le ministre des Finances américain a appelé les autorités de San Juan à mettre en place un projet de budget "crédible" pour la loi de finances 2016.

Il a également pressé Porto Rico de présenter un programme budgétaire à long terme présentant "une orientation fiscale durable".

"Les problèmes de Porto Rico ne se sont pas développés en un jour et ne seront pas résolus en un jour", a reconnu M. Lew, assurant que les experts du Trésor américain partageraient leurs compétences avec les responsables de Porto Rico.

Parfois surnommé la "Grèce des Caraïbes", cet archipel rattaché aux Etats-Unis depuis 1898 est plombé par une dette faramineuse qui dépasse celle de la Californie ou de l'Etat de New York.

Vendredi, l'agence de notation Standard and Poor's a encore abaissé la note de la dette de Porto Rico, la poussant plus bas dans la catégorie des obligations "poubelle" à CCC+, jugées très risquées pour les investisseurs.

Cette note a été étendue aux obligations émises par plusieurs agences gouvernementales allant du système de retraite des fonctionnaires à l'agence des transports et des infrastructures routières.

vmt/elm