NOUVELLES
29/04/2015 01:56 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

Népal: un avion humanitaire français bloqué aux Emirats

Un avion humanitaire envoyé lundi par la France pour apporter une aide d'urgence au Népal après le séisme était toujours bloqué mercredi matin à Abou Dhabi, faute d'autorisation pour atterrir à Katmandou, selon une source au sein du ministère français des Affaires étrangères.

L'A340 gouvernemental, immatriculé en tant qu'appareil militaire, a quitté l'aéroport parisien de Roissy lundi soir avec 20 tonnes de matériel d'urgence, une quarantaine de personnels d'ONG telles que Médecins du monde et Handicap international, et une trentaine de membres de la sécurité civile.

La France a annoncé lundi l'envoi de 80 tonnes d'aide de première urgence au Népal devant être acheminées d'ici mercredi par trois vols humanitaires.

Mais le premier avion affrété n'avait toujours pas obtenu mercredi matin l'autorisation d'atterrir à Katmandou et restait stationné sur une base militaire à Abou Dhabi.

"L'aéroport de Katmandou est un petit aéroport. La situation sur place est difficile et chaotique, nous faisons le nécessaire pour obtenir l'autorisation d'atterrir", a indiqué par téléphone à l'AFP une responsable au sein du ministère des Affaires étrangères.

A Katmandou, quelque 200 personnes, dont certaines sont blessées ou en situation précaire, attendaient également d'être rapatriées en France.

De nombreux pays ont commencé à apporter leur aide au Népal ou ont promis de le faire, après le séisme qui a dévasté samedi ce pays, l'un des plus pauvres d'Asie.

Quatre jours après le séisme, le bilan s'élève désormais à plus de 5.000 morts, tandis que quelque 250 personnes ont été portées disparues à la suite d'une nouvelle avalanche mardi.

Quelque huit des 28 millions d'habitants du Népal sont affectés selon l'ONU, dont des dizaines de milliers sans abri.

blb/ef/cnp