NOUVELLES
29/04/2015 18:08 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

Manifestation pacifique dans les rues de Baltimore

Le mouvement de protestation contre la mort du jeune Noir Freddie Gray se poursuit aux États-Unis. Des milliers de personnes, surtout des étudiants, se sont massées devant l'hôtel de ville de Baltimore ce soir.

Quelques heures avant le couvre-feu, ils sont pacifiquement retournés vers leur lieu de départ, la gare Penn Station. Les organisateurs leur ont dit de retourner à la maison et de continuer le combat une autre journée.

Baltimore a connu en début de semaine ses pires émeutes depuis des décennies. Des magasins ont été pillés, des immeubles et des voitures incendiés après les obsèques de Freddie Gray, un Noir de 25 ans mort en détention.

Mercredi, la journée a été calme, mais la colère est toujours bien présente, rapporte notre envoyé spécial Christian Latreille.

Ce soir, quelques milliers de policiers sont mobilisés pour faire appliquer le couvre-feu, de 22 h à 5 h. Ils sont appuyés par la Garde nationale.

La nuit dernière, premier jour du couvre-feu, a été relativement calme, mais elle s'est tout de même conclue avec 35 arrestations.

Par ailleurs, le mouvement de protestation a aussi gagné d'autres villes comme New York, Washington et Boston. Des centaines de manifestants contre la brutalité policière sont descendus dans la rue. 

À New York, une dizaine de personnes ont été arrêtées pour avoir tenté de défiler dans les rues.

Pour suivre en direct cet événement sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Freddie Gray avait été interpellé le 12 avril alors qu'il tentait d'échapper à un contrôle. Il a été transporté dans les locaux de la police à bord d'un fourgon. C'est à ce moment qu'il a été blessé, victime d'une fracture des vertèbres cervicales qui a entraîné son décès une semaine plus tard.

Six agents ont été suspendus. La police mène une enquête qui devrait être bouclée d'ici la fin de la semaine et dont les conclusions seront transmises au parquet.

Le département de la Justice a aussi ouvert une enquête sur une possible violation des droits civiques.

La nouvelle ministre de la Justice (Attorney General) Loretta Lynch a dénoncé les « actes de violence insensés » commis à Baltimore.

Pour voir ce graphique sur votre appareil mobile, cliquez ici.