NOUVELLES
29/04/2015 12:09 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

Les Bourses européennes chutent, notamment à Francfort, déçues par la croissance américaine

Les Bourses européennes ont sévèrement chuté mercredi, en particulier celle de Francfort, sous l'effet de la déception provoquée par les mauvais chiffres de la croissance américaine.

En Allemagne, l'indice vedette Dax a fini la séance sur un repli de 3,21% à 11.432,72 points.

La Bourse de Paris a terminé en baisse de 2,59%, l'indice CAC 40 perdant 133,99 points à 5.039,39 points, et celle de Londres lâchant 1,20%, l'indice FTSE-100 perdant 84,25 points pour terminer à 6.946,28 points.

L'économie américaine a sévèrement calé, avec une progression de seulement 0,2% du Produit intérieur brut (PIB) là où les analystes tablaient sur 1% de croissance, plombée par l'hiver, le dollar fort et la chute des prix de l'énergie.

"Les chiffres d'aujourd'hui sont ressortis encore plus faibles qu'attendu", a souligné Christiane Berg, économiste de BayernLB. "L'économie américaine a à peine progressé en début d'année", a regretté Harm Bandholz, son confrère d'UniCredit.

Ce mauvais indicateur a accentué les prises de bénéfices observées depuis mardi, alors que le Dax a pulvérisé de nombreux records historiques et a pris plus de 17% depuis le début de l'année.

Les investisseurs font par ailleurs traditionnellement preuve de prudence avant l'issue d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), prévue après la clôture des Bourses européennes. Ils guetteront le moindre élément nouveau sur la remontée des taux directeurs de cette banque centrale, qui doit intervenir cette année.

esp/phv

UNICREDIT

DEUTSCHE LUFTHANSA AG

VOLKSWAGEN

SIEMENS

Bourse de Londres

K+S