Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le NPD s'attaque aux candidats vedettes conservateurs Gérard Deltell et Alain Rayes

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) passe à l'offensive et vise deux des candidats-vedettes du Parti conservateur au Québec dans une campagne publicitaire ciblée.

Le message est d'une simplicité désarmante: "Un vote pour Gérard Deltell, c'est un vote pour Stephen Harper", et "Un vote pour Alain Rayes, c'est un vote pour Stephen Harper", est-il écrit dans les publicités.

Le parti a acheté l'espace publicitaire dans des journaux régionaux qui circulent dans les circonscriptions des deux candidats à l'investiture conservatrice.

La formation de Thomas Mulcair espère ainsi établir un net contraste entre un chef "en qui les gens ont confiance", et le premier ministre Harper, pour qui les gens éprouvent une "réticence" à voter, a expliqué un stratège.

L'ex-député caquiste Gérard Deltell et le maire de Victoriaville, Alain Rayes, ont annoncé leur intention de faire le saut dans l'arène fédérale au cours des dernières semaines.

L'ancien élu de l'Assemblée nationale veut se présenter dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent, à Québec, tandis que le premier magistrat espère se faire élire dans celle de Richmond-Arthabaska.

La première circonscription est actuellement détenue par Alexandrine Latendresse, du NPD, et la seconde par le bloquiste André Bellavance.

Les deux ne se représenteront pas aux prochaines élections prévues le 19 octobre 2015.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.