Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Couronne va déposer de nouvelles accusations contre l'étudiant Hamza Babou

MONTRÉAL - De nouvelles accusations seront déposées contre Hamza Babou, un étudiant de l'UQAM qui a été arrêté et qui faisait déjà face à 14 chefs d'accusations à la suite d'une levée de cours houleuse à l'université il y a deux semaines.

Le militant est détenu depuis son arrestation le 15 avril dernier.

Deux jours plus tard, le 17 avril, le juge Denis Laberge, de la Cour municipale de Montréal, a refusé qu'il soit remis en liberté en attendant son procès dans un premier dossier qui contient 12 chefs d'accusations, dont voies de fait et agression armée.

Son avocate Véronique Robert va présenter en Cour supérieure jeudi une requête pour faire casser cette décision.

Ce dossier, ainsi qu'un autre où il est accusé de deux chefs d'accusations, soit voies de fait et méfait, était de retour en Cour municipale mercredi. Les deux dossiers ont été reportés à vendredi.

Mais lors de cette brève audience mercredi, la procureure de la Couronne a indiqué au juge qu'elle déposerait de nouvelles accusations contre M. Babou.

Celui-ci était présent en cour mercredi. Il paraissant calme, bien que toujours en détention et menotté.Les avocats au dossier ont refusé de parler aux journalistes.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation contre l'austérité à Montréal, 2 avril 2015

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.