NOUVELLES
29/04/2015 09:42 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

L'ACF « renversée » par les propos de Maxime Bernier

La présidente de l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) Françoise Sigur-Cloutier est renversée par les propos du ministre d'État Maxime Bernier qui a déclaré mardi que les francophones veulent des sommes illimitées pour leurs besoins, ce qui, selon lui, est impossible.

Maxime Bernier défendait ainsi son gouvernement face aux critiques de la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada (FCFA) concernant le budget fédéral 2015-2016 lors de son passage à Regina.

L'intervention de Mme Sigur-Cloutier survient au lendemain de celle de la présidente de la FCFA Marie-France Kenny qui s'est dite abasourdie par la position du ministre d'État.

Selon la présidente de l'ACF, Maxime Bernier ignore les besoins des francophones hors Québec.

« C'est de la provocation », dit l'ACF

La présidente de l'ACF affirme que Maxime Bernier n'a pas voulu rencontrer l'organisme porte-parole des Fransaskois. « Il n'a pas cherché à nous rencontrer », s'exclame-t-elle.

Le ministre d'État avait indiqué mardi que le bilinguisme au Canada est important pour le gouvernement conservateur malgré les restrictions budgétaires, réitérant que le fédéral n'a pas oublié les Canadiens francophones.

Françoise Sigur-Cloutier conclut que le gouvernement fédéral refuse d'entendre les besoins des communautés francophones hors Québec.