Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Kim Jong-un aurait exécuté 15 dirigeants qui contestaient son autorité

SÉOUL, Corée du Sud - Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un a exécuté depuis le début de l'année 15 dirigeants de haut rang qui contestaient apparemment son autorité, ont indiqué mercredi les services de renseignement sud-coréens.M. Kim devrait aussi se rendre en Russie le mois prochain pour souligner le 70e anniversaire de la victoire contre l'Allemagne nazie.Ces révélations découlent d'une rencontre à huis clos entre des parlementaires sud-coréens et le chef des renseignements Lee Byoung Ho.Le parlementaire Shin Kyoung Min a dit que M. Lee n'a pas révélé comment il a obtenu ces renseignements.L'agence que dirige M. Lee n'a pas voulu commenter lorsqu'elle a été relancée par l'Associated Press.M. Lee aurait révélé aux parlementaires qu'un dirigeant détenant un rang comparable à celui de ministre adjoint a été exécuté en janvier pour avoir contesté les politiques forestières de M. Kim.Un autre dirigeant de rang similaire a été exécuté en février pour avoir résisté aux intentions de M. Kim de construire un édifice en forme de fleur et baptisé du nom de son grand-père, Kim Il-sung.Quatre membres de l'orchestre bien connu Unhasu auraient été fusillés après avoir été soupçonnés d'espionnage.M. Kim avait exécuté, en 2013, son oncle Jang Song Thak, qui était marié à la soeur de son père. M. Jong avait longtemps été considéré comme le deuxième homme le plus puissant du pays.Le politologue sud-coréen Yang Moo-jin a expliqué que ces purges témoignent d'un jeune dictateur qui peine à contrôler son régime.La performance des renseignements sud-coréens quand vient le temps de rapporter les événements survenus au nord de la frontière est toutefois inégale.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.