NOUVELLES
29/04/2015 06:46 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

Incontrôlable, le vaisseau Progress retombera sur Terre

Rien ne va plus pour le vaisseau inhabité Progress M-27M, qui devait ravitailler la Station spatiale internationale (SSI). Les opérateurs de vol russes ont perdu le contrôle du cargo, qui devrait retomber sur Terre prochainement. 

« Il a commencé sa chute », a même affirmé un responsable sous couvert de l'anonymat, ajoutant que « des réactions totalement incontrôlables avaient commencé ». Les contrôleurs de vol russes essayent encore de rétablir la liaison avec le vaisseau, mais sans grand espoir d'y parvenir.

Le lieu exact de sa chute n'est pas connu, mais la quasi-totalité des engins spatiaux du même type se désintègre dans l'atmosphère ou aboutit dans les océans, qui occupent la majeure partie de la surface de la Terre.

Le vaisseau transportait du matériel scientifique et des produits de première nécessité, comme de l'eau ou de la nourriture. Sa destruction ne créera pas de problème pour les six membres d'équipage de la SSI, puisqu'ils disposent de plusieurs mois de réserves.

Dès son lancement mardi par une fusée Soyouz du cosmodrome de Baïkonour, les opérateurs russes avaient rencontré des problèmes de transmission de données. De plus, Progress ne pouvait pas déployer trois de ses antennes qui permettent habituellement d'effectuer la phase d'approche et l'amarrage avec la station. Les responsables de la mission avaient alors décidé de changer son plan de vol.

À ce moment, les Russes pensaient encore que Progress remplirait bien sa mission et s'amarrerait le 30 avril à la SSI, contre un vol initialement prévu de six heures.

Toutefois, après plusieurs interruptions de communications avec la Terre, le vaisseau est devenu instable et a commencé à tourner sur lui-même.

La NASA a pour sa part déclaré que Progress « ne transporte aucun ravitaillement essentiel pour le fonctionnement de la partie américaine de la SSI ».

Les modules russe et américain de la SSI continuent donc à fonctionner normalement.

Le prochain vaisseau de ravitaillement est prévu en juin.

Il s'agit du vaisseau automatique Dragon de la société américaine SpaceX, dont le lancement de Cape Canaveral en Floride est prévu au plus tôt le 19 juin. Il devra livrer environ 2,2 tonnes de matériel scientifique et de provisions.