NOUVELLES
29/04/2015 16:44 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

BNP affirme ne pas être en discussion aux Etats-Unis pour un accord sur les changes

La banque française BNP Paribas affirme mercredi qu'elle ne fait pas partie du groupe de grandes banques en négociations avancées avec la justice américaine pour solder le scandale des manipulations du marchés des changes contrairement à ce qu'a indiqué mardi une source proche du dossier à l'AFP.

"BNP Paribas ne fait pas partie de ce groupe de banques que vous citez comme étant proches d'un accord avec les autorités américaines", écrit à l'AFP Bertrand Cizeau, le chef de la communication de l'établissement européen.

La banque, qui publie ses résultats trimestriels ce jeudi, reconnaît toutefois faire l'objet d'une investigation du département américain de la Justice (DoJ) mais ne veut pas donner d'informations sur l'avancée des discussions avec le régulateur.

Selon une source proche du dossier sûre, les banques américaines JPMorgan Chase et Citigroup, les britanniques Barclays et RBS, la suisse UBS et BNP Paribas sont en négociations avancées avec le DoJ.

Un accord global est prévu pour le mois de mai, assure cette source, ajoutant que la pénalité financière serait d'un milliard de dollars par banque pour ne pas poursuivre l'affaire en justice.

Les négociations bloquent toutefois encore sur un point crucial: le ministère, très critiqué par le grand public pour n'avoir toujours pas fait de procès contre une seule grande banque depuis la crise, souhaite que ces établissements financiers plaident coupable.

La pression est surtout mise sur Citigroup, la plus active sur le marché mondial des changes, devant l'allemande Deutsche Bank et Barclays.

Le DoJ avait indiqué mardi à l'AFP mener actuellement "une investigation active" sans davantage de détails.

La plupart des autres banques se sont refusées à tout commentaire.

Les autorités américaines reprochent aux cambistes de grandes banques d'avoir utilisé des forums de discussion sur internet et des messageries instantanées pour se concerter de façon indue afin d'infléchir les cours des monnaies.

lo/jld/gde

BNP PARIBAS

J.P. MORGAN CHASE & CO

CITIGROUP

BARCLAYS

ROYAL BANK OF SCOTLAND GROUP

UBS GROUP AG

DEUTSCHE BANK