NOUVELLES
29/04/2015 14:06 EDT | Actualisé 29/06/2015 01:12 EDT

Ban Ki-moon dénonce les exécutions en Indonésie

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a dénoncé mercredi l'exécution par l'Indonésie de condamnés à mort pour trafic de drogue, demandant à tous les pays qui appliquent la peine capitale de déclarer un moratoire.

Dans un communiqué, M. Ban "exprime ses profonds regrets" devant ses exécutions et exhorte le gouvernement indonésien à "commuer toutes les peines de mort".

Ban Ki-moon "réaffirme sa conviction que la peine de mort n'a pas sa place au 21e siècle".

Rappelant une résolution en ce sens adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU en décembre dernier, il appelle tous les pays membres où la peine capitale est encore en vigueur "à déclarer un moratoire sur la peine de mort avec pour objectif de l'abolir".

En Indonésie, les condamnés -- deux Australiens, un Brésilien, quatre Africains et un Indonésien -- ont été fusillés dans la nuit de mardi à mercredi sur l'île de Nusakambangan, en dépit des appels à la clémence de la communauté internationale et de leurs familles.

L'exécution du Français Serge Atlaoui, détenu depuis dix ans et qui clame son innocence, a été repoussée le temps d'examiner un recours en appel.

avz/gde