NOUVELLES
27/04/2015 17:11 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

TNP: Washington va accélérer le démantèlement de ses ogives au rebut (Kerry)

Le secrétaire d'Etat John Kerry a annoncé lundi que les Etats-Unis allaient accélérer le démantèlement d'ogives atomiques retirées de leur arsenal et a adressé une mise en garde à Pyongyang à propos de son programme nucléaire.

S'exprimant devant la conférence de suivi du Traité sur la non-prolifération nucléaire (TNP), M. Kerry a aussi réaffirmé que les grandes puissances "n'avaient jamais été aussi proches du bon accord global qu'elles recherchent" avec l'Iran pour empêcher Téhéran de se doter de la bombe.

M. Kerry devait rencontrer lundi à New York son homologue iranien Mohammad Javad Zarif pour poursuivre les discussions sur l'accord-cadre conclu le 2 avril à Lausanne (Suisse) et qui doit être complété avant le 30 juin.

Aux pays non nucléaires qui accusent les grandes puissances nucléaires de ne pas assez désarmer, il a promis que Washington "était déterminé à travailler avec vous pour convaincre les sceptiques" de la volonté américaine de désarmer.

Les Etats-Unis souhaitent "se retirer de la course aux armements nucléaires", a-t-il affirmé.

Les Etats-Unis ont déjà démantelé 10.251 ogives atomiques depuis 20 ans et 2.500 de plus ont été mises au rebut pour être démantelées, a souligné M. Kerry.

"J'ai le plaisir, a-t-il dit, d'annoncer aujourd'hui que le président Obama a décidé que les Etats-Unis allaient s'efforcer d'accélérer de 20% le démantèlement des têtes nucléaires retirées de leur arsenal".

Il a par ailleurs exigé que la Corée du Nord réponde aux inquiétudes internationales sur son programme nucléaire.

"Si ce n'est pas le cas, elle ne fera qu'accentuer son isolement international", a-t-il averti.

La Corée du Nord, qui a mené trois essais nucléaires depuis qu'elle s'est retirée du TNP en 2003, est déjà sous le coup de plusieurs séries de sanctions internationales. Elle est réputée posséder entre 10 et 16 bombes atomiques au plutonium ou à l'uranium enrichi.

Malgré les tensions avec la Russie à propos de l'Ukraine, M. Kerry a affirmé que les Etats-Unis étaient toujours prêts à négocier avec Moscou des réductions supplémentaires de leur arsenal stratégique, jusqu'à un tiers de moins que le niveau fixé par le nouvel accord Start de 2011.

"Cette proposition est toujours sur la table et nous exhortons les Russes à la saisir", a-t-il dit.

La conférence de suivi du TNP, qui a lieu tous les cinq ans, doit durer jusqu'au 22 mai. A son ouverture lundi, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déploré que le désarmement nucléaire marque le pas depuis cinq ans et a fustigé les "mentalités de Guerre froide".

avz/are

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!