NOUVELLES
27/04/2015 06:24 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Présidentielle au Kazakhstan: l'OSCE dénonce un manque de "choix réel"

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a dénoncé lundi le scrutin présidentiel organisé dimanche au Kazakhstan, relevant un manque de "choix réel" après la réélection du président sortant Noursoultan Nazabaïev avec près de 98% des voix.

"Les électeurs ne se sont pas vu offrir un choix réel entre différentes alternatives politiques", a déclaré à Astana Cornelia Jonker, qui est à la tête de la mission d'observateurs de l'organisation.

"Il y a eu des restrictions majeures à la liberté d'expression et dans la sphère des médias", a-t-elle poursuivi, ajoutant que les deux candidats qui ont fait face à M. Nazarbaïev ont soutenu le président sortant au cours de leur campagne électorale.

La participation a atteint dimanche le chiffre record de 95,22% selon la Commission électorale centrale (CEC) de ce vaste pays d'Asie centrale, frontalier de la Chine et de la Russie.

Noursoultan Nazarbaïev, 74 ans, a promis lundi matin après les premiers résultats annonçant sa très large victoire de faire de cette ex-république soviétique l'un des 30 pays les plus développés au monde.

"Sans ce niveau de confiance (des électeurs), il serait difficile de travailler à la réalisation de tels buts. La participation record au scrutin montre l'unité du peuple kazakh, son désir de vivre dans un Etat stable et son soutien envers le programme que je leur ai présenté", a-t-il déclaré dans un discours dans la capitale.

Le président russe Vladimir Poutine a d'ores et déjà félicité son allié, malgré des relations distendues ces derniers mois à cause de l'impact sur l'économie kazakhe des sanctions occidentales contre la Russie.

M. Nazarbaïev a répété lundi qu'il n'y aurait pas de dévaluation massive de la monnaie nationale, le tenge, malgré des rumeurs persistantes dues aux difficultés économiques du pays.

dr-cr/pop/tbm/ros

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!