NOUVELLES
27/04/2015 12:11 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Népal: les humanitaires se préparent à une opération "massive"

Les organisations humanitaires se préparaient lundi à une opération "massive" pour répondre aux besoins des personnes affectées par le séisme au Népal, alors qu'un premier avion de l'ONU chargé d'aide alimentaire doit arriver mardi.

"Cela va être une opération importante, massive", a déclaré à l'AFP une porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM), Elisabeth Byrs, à Genève.

"On mobilise tous nos stocks de nourriture dans la région", a-t-elle ajouté.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à Katmandou, "les hôpitaux sont submergés" et les docteurs doivent traiter les patients "dans les rues".

Les Népalais ont surtout besoin d'abris, de fournitures médicales et de vivres, selon Mme Byrs.

Un premier avion chargé de rations alimentaires, de la nourriture qui n'a pas besoin d'être cuisinée, devrait arriver "peut-être demain" (mardi), a-t-elle précisé.

Ces premiers repas seront ensuite distribués aux rescapés. Les secours seront acheminés par les routes si elles sont praticables ou bien par les airs.

Dimanche, les équipes spécialisées du PAM -- dont des logisticiens et experts en téléphonie -- sont arrivées à Katmandou pour évaluer les besoins.

Un appel de fonds est en train d'être mis en place par l'ONU, tandis que les experts en imagerie satellite du PAM évaluent le nombre de personnes affectées par le séisme, a indiqué Mme Byrs.

En attendant, l'OMS a distribué des fournitures médicales pour couvrir les besoins de plus quelque 80.000 personnes pendant trois mois. D'autres kits médicaux sont en train d'être acheminés.

De son côté, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) envoie pour l'instant 19.000 bâches en plastique et 8.000 lampes solaires.

- 4,6 à 6,6 millions de personnes affectées -

Selon un bilan provisoire, plus de 4.000 personnes ont été tuées dans ce tremblement de terre, le plus meurtrier au Népal en 80 ans.

Selon la porte-parole du PAM, la région affectée par le tremblement de terre est "une zone agricole" qui abrite habituellement 2 à 3 millions de personnes".

"Les récoltes venaient d'être faites", a-t-elle relevé.

Le PAM est présent depuis 1964 au Népal. L'organisation avait prévu d'aider cette année quelque 500.000 personnes qui souffrent d'insécurité alimentaire dans le pays.

Le PAM et l'OMS ont indiqué ne pas avoir été pris au dépourvu puisque leurs experts travaillaient déjà, avant le séisme, avec le gouvernement népalais pour faire face à une telle catastrophe, étant donné que le Népal est situé dans une région de risque sismique élevé.

Pour sa part, la Fédération internationale de la Croix-rouge (FICR) a lancé lundi un appel de 33,4 millions de francs suisses (32 millions d'euros) pour répondre aux besoins d'environ 75.000 personnes pendant 18 mois.

Selon la Fédération, entre 4,6 et 6,6 millions de personnes vivant dans un rayon de 100 km autour de l'épicentre du séisme ont été affectées.

"Nous disposons déjà de 19.000 kits" d'aide sur place, a expliqué le chef de la FICR, Elhadj As Sy, à Genève.

"Des avions charters transportant de l'aide sont aussi organisés. Nous espérons qu'ils puissent partir aussi vite que possible", a-t-il dit.

apo-ach/tsz

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!