NOUVELLES
27/04/2015 10:41 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Les livraisons de pétrole russe vers l'Europe temporairement perturbées (opérateur russe)

Les livraisons de pétrole russe vers l'Europe ont été fortement réduites pendant près de 24 heures à la suite d'une brèche apparue sur l'oléoduc Droujba sur le territoire du Bélarus, a indiqué lundi l'opérateur russe en charge du transport de l'or noir, Transneft.

La brèche, dont la cause est inconnue, est intervenue dimanche soir sur cet oléoduc de près de 9.000 kilomètres inauguré en 1964 qui permet de relier la Russie à l'Europe centrale via le Bélarus pour sa branche nord, et via l'Ukraine pour sa branche sud, a annoncé le porte-parole de la société, Igor Démine, cité par les agences russes.

"Après l'accident, le débit a été dans un premier temps totalement interrompu. Ensuite le débit a pu reprendre sur l'une des deux branches et la deuxième a été mise en réparation", a-t-il d'abord expliqué à la mi-journée lundi. "Les volumes sont divisés par deux", a-t-il précisé.

Plus tard dans l'après-midi, Transneft a précisé que les travaux avaient permis un redémarrage complet. Il a précisé à l'agence Ria-Novosti que les livraisons de pétrole perdues, estimées à 100.000 tonnes, seraient "probablement" compensées d'ici à la fin du mois.

La Russie est devenue ces dernières années le premier producteur de pétrole au monde et sa production a atteint l'an dernier un record depuis la chute de l'URSS, à 525 millions de tonnes. Si elle exporte surtout vers l'Europe, ses exportations de brut sont orientées de manière croissante vers l'Asie.

gmo/mp/ai

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!