NOUVELLES
27/04/2015 16:01 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Les Bosniens surpris d'être exclus d'une motion du Parlement sur les génocides

OTTAWA - Les Bosniens musulmans se sont dits surpris que la Chambre des communes n'ait pas inclus la tuerie de Srebrenica dans une motion sur les génocides du 20e siècle.Les députés fédéraux ont adopté à l'unanimité, vendredi, une motion pour que le mois d'avril devienne le Mois de la commémoration, de la condamnation et de la prévention du génocide. Le texte cite le massacre des Arméniens, en 1915, la famine des Ukrainiens entre 1932 et 1933 et le massacre ethnique des tutsis au Rwanda en 1994.Or, le meurtre de plus de 1000 hommes et garçons de confession musulmane en Bosnie en 1995 — le pire en sol européen depuis l'Holocauste — n'a pas été mentionné par l'auteur, le député conservateur Brad Butt.Le Congrès des Bosniens d'Amérique du Nord et l'Institut de recherche canadien sur les génocides ont ainsi demandé aux parlementaires, dans une lettre ouverte, d'inclure dans la motion les événements de 1995.Le député libéral Irwin Cotler, qui a appuyé le texte de M. Butt, a indiqué qu'il présenterait sa propre motion dans les prochaines semaines pour reconnaître le génocide en Bosnie-Herzégovine.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!