NOUVELLES
27/04/2015 17:39 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Le TSX clôture en baisse, tiré vers le bas par l'énergie et les finance

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse lundi, la vigueur du secteur des mines, alimentée par la hausse des prix des métaux, ayant été plus que contrebalancée par la faiblesse des secteurs de l'énergie, de la finance et de la plupart des autres secteurs.L'indice composé S&P/TSX a retraité de 64,25 points pour terminer la séance à 15 344,08 points, tandis que le dollar canadien s'est apprécié de 0,47 cent US à 82,64 cents US.Les marchés boursiers new-yorkais ont aussi retraité, alors que les investisseurs attendaient de voir les résultats trimestriels de certaines grandes entreprises, notamment ceux d'Apple, qui étaient dévoilés après la fermeture.La Bourse du Nasdaq, qui a atteint la semaine dernière un sommet historique, a perdu lundi 31,84 points à 5060,25 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a rendu 8,77 points à 2108,92 points, s'éloignant, lui aussi, de son sommet record de vendredi.L'action d'Apple, qui a progressé de plus de 60 pour cent au cours des 12 derniers mois et est le titre le plus lourd sur les deux indices, a avancé lundi de 2,21 $ US pour clôturer à 132,49 $ US. Pendant ce temps, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a retraité de 42,17 points à 18 037,97 points, à la veille du début de la rencontre de deux jours de la Réserve fédérale des États-Unis au sujet de sa politique monétaire.À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a effacé 16 cents US à 56,99 $ US le baril. Le prix du lingot d'or a avancé de 28,20 $ US à 1203,20 $ US l'once, tandis que le cours du cuivre a pris 2 cents US à 2,77 $ US la livre.Le secteur des métaux et minerais diversifiés du TSX s'est distingué avec la meilleure croissance du parquet torontois, soit 3,81 pour cent. Le groupe des titres aurifères a quant à lui pris 1,14 pour cent.Le secteur torontois de l'énergie a cédé 0,84 pour cent, tandis que celui de la finance a abandonné 0,11 pour cent. Les déclins les plus sévères ont été ceux du secteur de la santé et des technologies de l'information, qui ont abandonné 3,1 pour cent et 1,5 pour cent respectivement.La société mère de la chaîne de cafés Tim Hortons et de la bannière de restauration rapide Burger King a affiché lundi des résultats inférieurs aux attentes des analystes pour son premier trimestre. Les ventes des restaurants ouverts depuis au moins un an ont cependant avancé pour les deux bannières.Restaurant Brands International (TSX:QSR) a fait état d'un chiffre d'affaires de 932 millions $ US pour le trimestre clos le 31 mars, essentiellement inchangé par rapport à celui qu'aurait eu le regroupement des deux entreprises s'il avait existé il y a un an. Son action a reculé de 1,45 $, soit 2,9 pour cent, à 49,14 $.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!