NOUVELLES
27/04/2015 13:07 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

La suspension contre le gardien de l'Impact Evan Bush est maintenue

MONTRÉAL - C'est sans Evan Bush que l'Impact de Montréal devra disputer le match retour de la finale de la Ligue des champions de la CONCACAF contre Club América, puisque la suspension imposée au gardien a été maintenue.Bush a écopé d’un avertissement controversé à la 89e minute du match aller, mercredi dernier, à l’Estadio Azteca, qui s'est avéré le deuxième carton jaune pour le gardien américain depuis le premier match de la demi-finale, entraînant une suspension automatique d’un match.L’Impact a immédiatement amorcé un processus d'appel de cette décision auprès de la CONCACAF, l’organisation continentale qui gère le tournoi, mais l'équipe n'a jamais vraiment pu présenter ses arguments.Selon l’article 6.25 des règlements de la Ligue des Champions de la CONCACAF, une décision de l’arbitre lors d’un match ne peut pas être renversée à la suite d'une protestation, sauf si l'avertissement a été donné au mauvais joueur.«C'est évident que l'arbitre a connu un mauvais match et a pris une très mauvaise décision, a dit le directeur technique de l'Impact, Adam Braz. Ce sont des choses qui arrivent et nous devons maintenant nous concentrer sur le match de mercredi.«Nous nous attendions à cette décision. La plupart du temps, ce genre d'appel ne fonctionne pas. Nous avons un groupe très fort, très uni. Les joueurs vont tout faire pour gagner pour Evan, pour la ville et nos partisans.»Braz a admis que Bush était «déçu et frustré» quand il a appris la décision lundi matin, mais a ajouté qu'il «va tout faire pour être positif au cours des prochains jours et appuyer ses coéquipiers».Des renforts?Différentes options s'offrent à l'Impact afin de trouver une solution devant le filet. L'équipe pourrait décider de faire confiance au jeune Maxime Crépeau, ou encore à John Smits, qui se retrouve avec l'Impact grâce à un prêt du FC Edmonton.Cependant, l'équipe avait aussi jusqu'à 20 heures lundi, soit 48 heures avant le début du match, afin d'ajouter un gardien au sein de sa formation de 30 joueurs. Ce joueur pourrait arriver à Montréal via un échange, un prêt ou en signant un contrat en tant que joueur autonome.Braz a indiqué que toutes les options étaient évaluées, mais il a précisé que l'équipe ne souhaitait pas trouver un joueur uniquement pour le match de mercredi.«Nous étudions toutes nos options. Nous voulons prendre la meilleure décision possible pour l'équipe, a-t-il rappelé. Nous voulons une solution à long terme, pas à court terme.«Nous voulons quelqu'un qui va pouvoir s'intégrer à l'équipe. Nous ne voulons pas faire l'acquisition d'un gardien seulement pour un match.»Peu importe qui affrontera Club América, il aura un défi de taille devant lui. Bush a offert une performance brillante lors du match aller, aidant l'Impact à quitter Mexico avec un verdict nul de 1-1.La formation montréalaise aura besoin d'une victoire ou d'un match nul de 0-0 afin de remporter les grands honneurs et obtenir une place à la Coupe du monde des clubs de la FIFA, qui sera disputée en décembre prochain, au Japon.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!