NOUVELLES
26/04/2015 21:22 EDT | Actualisé 26/06/2015 01:12 EDT

La Chine pourrait "ébranler la paix" en mer de Chine méridionale (ASEAN)

Des opérations de remblaiement menées par la Chine dans un archipel revendiqué par plusieurs pays en mer de Chine méridionale pourraient "ébranler la paix, la sécurité et la stabilité", estiment les nations du sud-est asiatique, réunies en sommet lundi.

Cette mise en garde doit figurer dans un communiqué, non encore diffusé, qui a été préparé au nom des dix membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), qui tiennent leur sommet annuel en Malaisie.

"Nous partageons les sérieuses préoccupations exprimées par certains dirigeants sur les opérations de remblaiement entreprises en mer de Chine méridionale, qui ont miné la confiance et pourraient ébranler la paix, la sécurité et la stabilité", est-il écrit.

Des photos satellite publiées par un think-tank américain ont révélé récemment que la Chine procédait à des travaux de remblaiement massifs sur des récifs coralliens.

Elles montraient d'importantes opérations d'agrandissement d'un îlot et l'aménagement de ports artificiels sur des récifs des îles Spratleys.

La Chine revendique la souveraineté sur la plus grande partie de la mer de Chine méridionale, y compris sur des zones proches des côtes d'autres pays asiatiques.

Les Spratleys sont convoitées par plusieurs autres pays - Philippines, Vietnam, Brunei, Malaisie et Taïwan - depuis des décennies.

Dimanche, Manille a estimé que Pékin était sur le point de prendre "de facto le contrôle" de la mer de Chine méridionale.

dma/jg/myl/plh

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!