NOUVELLES
27/04/2015 16:04 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

L'ex belle-mère de Tamerlan Tsarnaev décrit un homme obsédé par l'islam et la politique

La mère de la jeune veuve de Tamerlan Tsarnaev a raconté lundi à Boston qu'il était obsédé par l'islam et la politique, et voulait absolument lui faire lire le Coran.

Judith Russell, une infimière, a raconté, au procès des attentats de Boston, que personne de sa famille n'était allé au mariage de sa fille Katherine et de Tamerlan Tsarnaev, le frère aîné de l'accusé Djokhar Tsarnaev. La défense, qui veut éviter la peine de mort à Djokhar Tsarnaev, a présenté Tamerlan comme le cerveau auto-radicalisé des attentats du marathon.

"Je pensais qu'ils n'allaient pas bien ensemble", a-t-elle dit de sa fille et Tamerlan Tsarnaev. Mme Russell a expliqué qu'il ne travaillait pas, était prétentieux, et n'avait au départ qu'une passion, la boxe.

Sa fille Katherine s'était convertie à l'islam après l'avoir rencontré dans une boîte de nuit. Elle était rapidement tombée enceinte, abandonnant ses études universitaires. Elle avait commencé à porter de longs vêtements et à se couvrir la tête.

Au fil du temps, lui était "devenu de plus en plus religieux", se laissant pousser la barbe et les cheveux, a raconté Judith Russell. C'était devenu "une obsession". Il voulait toujours parler d'islam et de politique, "de l'influence de ce pays et du mal (qu'il faisait) aux pays musulmans".

Peu après la naissance de leur fille, alors que Katherine était revenue vivre avec ses parents, Tamerlan était parti six mois en Russie en 2012.

"J'ai trouvé ça égoïste", a dit Mme Russell, parfois au bord de larmes, racontant les tensions que ce mariage avait créées entre sa fille et elle.

Au fil du temps, elle avait renoncé à parler à Tamerlan Tsarnaev, qu'elle n'avait revu qu'une fois brièvement après son retour de Russie.

Depuis deux ans, sa fille, qui était devenue plus distante, a repris sa vie en main. "Elle se remet", a-t-elle raconté, prenant soin de souligner que son épreuve n'était en rien comparable à celle des victimes des attentats.

Mme Russell avait été appelée à la barre par la défense de Djokhar Tsarnaev, 21 ans, le jeune frère de Tamerlan, qui a été reconnu coupable des attentats de Boston et risque la peine de mort.

Tamerlan Tsarnaev était décédé lors d'une confrontation avec la police quatre jours après ces attentats qui avaient fait 3 morts et 264 blessés le 15 avril 2013.

bd/vog

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!