NOUVELLES
27/04/2015 17:08 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Irak: enlèvement d'un employé de l'ONU

Un agent de liaison travaillant pour les Nations unies a été "enlevé" au nord-est de Bagdad, a annoncé lundi à l'AFP une porte-parole de l'ONU dans le pays.

L'employé irakien, dont le nom n'a pas été révélé, a été enlevé dimanche à Bakouba, capitale de la province de Diyala, selon la porte-parole Eliana Nabaa.

Alors que l'armée irakienne et des forces internationales tentent de repousser l'offensive du groupe Etat islamique (EI), des centaines de milliers d'Irakiens dépendent des aides de l'ONU pour leur survie.

"Nous travaillons en partenariat avec le gouvernement", et "espérons revoir bientôt ce collègue parmi nous", a déclaré Mme Naba, sans donner plus de détails sur l'incident.

Les enlèvements étaient nombreux dans les premières années suivant la chute du régime de Saddam Hussein, mais leur nombre avait décru avec la multiplication des violences entre sunnites et chiites, en 2007-2008.

Une nouvelle vague d'enlèvements a débuté l'année dernière avec les avancées de l'EI au nord et à l'ouest de Bagdad.

L'EI a enlevé des milliers de personnes en Irak, et les autorités irakiennes se sont tournées vers des milices chiites coutumières des enlèvements pour augmenter ses troupes, renforçant aussi la menace.

L'ONU avait enduré en Irak en 2003 une des pires attaques de son histoire, lorsqu'un kamikaze avait fait exploser son camion chargé d'explosifs contre un hôtel de la capitale. L'explosion avait tué 22 personnes, dont le représentant spécial de l'ONU en Irak, le Brésilien Sergio Vieira de Mello.

wd/mfp/tsz/gg

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!