NOUVELLES
27/04/2015 10:03 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Crimes de guerre contre les journalistes en Syrie et en Irak : RSF demande la saisine de la CPI

Reporters sans frontières a lancé un "appel solennel" au Conseil de sécurité de l'ONU pour qu'il saisisse la Cour pénale internationale au sujet "des crimes de guerre contre les journalistes en Syrie et en Irak", a annoncé lundi à Paris RSF, qui fête ses 30 ans cette année.

Dans un rapport publié à cette occasion, l'organisation de défense de la liberté de la presse indique avoir écrit à la présidence du Conseil de sécurité, assurée à partir du mois de mai par la Lituanie.

"Afin d'élucider les actes terribles commis à l'encontre des journalistes dans cette zone en conflit, et de dissuader les belligérants d'en commettre de nouveaux, il est urgent que le Conseil défère au procureur la situation en Syrie et en Irak, dans laquelle des crimes de guerre ont été commis à l'encontre des journalistes", demande dans son courrier Christophe Deloire, le secrétaire général de RSF.

"La lutte contre l'impunité est un enjeu majeur en matière de sécurité des journalistes. Il n'y pas de lutte contre l'impunité s'il n'y a pas d'enquête et il nous a semblé que, vu l'horreur des exactions contre les journalistes, il y avait matière pour la Cour pénale internationale", a-t-il ajouté à l'AFP.

"C'est un travail de longue haleine qui dépend de facteurs géopolitiques", a poursuivi Christophe Deloire.

Selon le classement annuel de Reporters sans frontières, publié en février, la Syrie (177e place sur 180) et l'Irak (156e) sont parmi les pays les plus dangereux du monde pour les journalistes.

D'après RSF, au moins 44 journalistes ont été tués depuis 2011 en Syrie et au moins 25 journalistes, dont 5 étrangers, sont portés disparus ou sont otages aux mains de l'organisation État islamique ou d'autres groupes radicaux.

tup/na/mw/ai

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!