NOUVELLES
27/04/2015 07:32 EDT | Actualisé 27/06/2015 01:12 EDT

Coupe d'Allemagne - Demi-finales: Klopp veut briser le rêve du Bayern

Briser le rêve de triplé du Bayern Munich en demi-finale de la Coupe d'Allemagne, mardi (20h30) en Bavière, est le dernier grand objectif de Jürgen Klopp, l'entraîneur sur le départ d'un Borussia Dortmund qui peut ainsi sauver sa saison.

L'emblématique coach de 47 ans se rend pour la dernière fois à l'Allianz Arena avec le club de la Ruhr, qu'il quittera à la fin de saison après sept années.

Partir en offrant au BVB sa 4e Coupe nationale, outre un beau cadeau d'au revoir, viendrait compenser la décevante saison en Bundesliga, où Dortmund est 8e après avoir été longtemps relégable, loin de ses standards habituels.

Mais cela passe d'abord par un exploit à Munich, tenant du titre, sacré dimanche champion d'Allemagne pour la 25e fois et toujours en lice pour un deuxième triplé C1-Championnat-Coupe en trois ans, après 2013, avec une demi-finale de Ligue des champions à venir contre Barcelone.

Ce sommet opposant le champion 2013 et 2014 au champion 2011 et 2012 est devenu un classique, après la finale européenne 2013 (victoire 2-1 du Bayern), la finale de Coupe 2012, lorsque Dortmund avait terrassé Munich 5-2, avec un triplé du Polonais Robert Lewandowski, aujourd'hui Bavarois, et la finale de Coupe 2014 (victoire du Bayern 2-0 en prolongation).

- Un bouquet empoisonné ? -

Le départ de Klopp ajoute au choc une dimension émotionnelle, alimentée par un bouquet de fleurs que le Bayern avait prévu d'offrir à l'entraîneur avant la rencontre.

Mais la délicate attention n'est pas vue d'un bon oeil à Dortmund, qui craint que le symbole ne déconcentre ses joueurs.

"C'est un très joli geste, mais mardi nous allons chercher la bagarre et nous ne voulons pas être affaiblis par des fleurs", a déclaré Klopp.

Le directeur général du Borussia, Hans-Joachim Watzke, a donc contacté le président du Bayern Karl-Heinz Rummenigge, et l'hommage sera finalement rendu après la rencontre.

"Nous sommes dans la phase décisive de la saison, ce n'est pas le moment des adieux", a dit Watzke.

Rummenigge s'est justifié en rappelant que Dortmund lui avait offert un bouquet en 1984 avant son départ du Bayern pour l'Inter Milan.

"Je respecte le fait qu'il (Klopp) ne veuille pas casser leur combativité avec des fleurs", a admis le patron du Bayern, qui espère pouvoir compter sur Robben, de retour de blessure, tandis que la cage de Dortmund sera gardée par l'Australien Mitchell Langerak, Roman Weidenfeller étant blessé.

L'autre demi-finale opposera mercredi le leader de 3e division, l'Arminia Bielefeld, qui a déjà terrassé trois clubs de l'élite (Berlin, Brême et Mönchengladbach) mais aura un 4e exploit encore plus dur à réaliser face à Wolfsburg, dauphin du Bayern en Bundesliga.

La finale aura lieu le 30 mai à Berlin.

ryj/dj/pyv/chc

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!