NOUVELLES
26/04/2015 10:02 EDT | Actualisé 26/06/2015 01:12 EDT

L1 - Saint-Etienne, 3e provisoire en battant Montpellier 1 à 0

Saint-Etienne, vainqueur de Montpellier 1 à 0, a pris provisoirement la 3e place du championnat de France, en attendant le déplacement de Monaco sur la pelouse de Lens (15h00 GMT), dimanche dans le cadre de la 34e journée.

L'ASSE est 3e avec 60 points (différence de buts +15) devant Monaco, 59 points (différence de buts +17). La troisième place du classement donne accès aux barrages de la Ligue des champions.

C'est Max-Alain Gradel (12e réalisation en L1) qui a inscrit le but victorieux des Verts et leur permet de rêver à la grande Europe. Par répercussion, ce résultat fait dégringoler à la 5e place Marseille, en plein cauchemar après sa déroute à domicile face à Lorient vendredi soir (5-3).

Pour rajouter encore un peu de confusion à la situation à l'OM, Claudio Ranieri, ex-entraîneur de Monaco, a déclaré dans le Journal du dimanche: "J'aime le championnat de France, il est de qualité, et je suis libre. Donc s'il y a de bons projets, je pourrais être tenté de revenir en Ligue 1. Oui, j'ai vu qu'on parlait de moi à Marseille. C'est un grand club, donc intéressant".

Monaco, justement, a l'occasion avec un déplacement à Amiens contre Lens, la lanterne rouge, de retrouver sa 3e place. La jeune génération monégasque a goûté aux joies de la Ligue des champions et veut y retourner la saison prochaine après avoir été écartée sur le fil par la Juventus (1-0, 0-0) en quarts de finale).

Le dernier match dimanche soir, Reims-Lyon (19h00 GMT) est très attendu. En cas de succès, Lyon reprendrait sa place de leader, à égalité de points avec le PSG mais à la faveur d'une meilleure différence de buts.

Les Parisiens, qui ont fait forte impression samedi en écartelant Lille 6 à 1, possèdent de toute façon un atout de poids dans leur manche avec un match en retard de la 32e journée à disputer mardi soir au Parc des Princes contre Metz, 19e.

Le PSG, qui a déjà en poche la Coupe de la Ligue, vise un triplé historique avec le championnat et la Coupe de France (finale le 30 mai contre Auxerre, club de L2).

pgr/pyv