NOUVELLES
26/04/2015 08:50 EDT | Actualisé 26/06/2015 01:12 EDT

L’Impact s’attend à jouer sans Bush

À 72 heures du match le plus important de son histoire, l'Impact de Montréal ne sait toujours pas qui sera son gardien. Si l'équipe le sait, elle refuse de dévoiler ses cartes.

Le onze montréalais est aux prises avec une controverse de gardien. Personne ne remet en question la valeur du partant Evan Bush, mais pour l'instant il est suspendu pour la rencontre retour contre America.

En fin de match, mercredi à Mexico, Bush a reçu un carton jaune pour avoir retardé la reprise du jeu après le but d'América. Il avait aussi été sanctionné en demi-finale au Costa Rica. Cette accumulation fait qu'il ne sera pas admissible au match retour.

L'Impact dit avoir fait appel de la décision de la CONCACAF et attend toujours la réponse. L'espoir est mince.

« Ce carton jaune était une blague, a jugé l'entraîneur de l'Impact, Frank Klopas. Je ne m'attends à rien de bon de la CONCACAF. »

« Quand on fait appel, plus souvent qu'autrement on ne gagne pas, explique Evan Bush. Je pense que la décision devrait être renversée, mais je ne suis pas très optimiste. »

Bush juge qu'il n'a rien à se reprocher sur la séquence et qu'il n'a pas retardé le match. Il voulait simplement botter le ballon vers le centre du terrain, comme il le fait après chaque but de l'adversaire.

Sauf que cette fois, le ballon a atteint un rival.

« J'avais dit à l'arbitre à la mi-temps que j'avais déjà reçu un carton jaune en demi-finale et que je n'avais pas l'intention de perdre du temps, raconte Bush. L'arbitre savait très bien que je manquerais le match retour avec un carton jaune. »

« J'aurais peut-être dû ne rien lui dire. Mais c'est comme ça la CONCACAF. »

Les options de l'Impact

Si Bush devait s'absenter mercredi, les options de l'Impact sont peu nombreuses.

Eric Kronberg, la doublure de Bush, n'est pas admissible à la Ligue des Champions puisqu'il a participé à la compétition avec Kansas City l'été dernier.

Frank Klopas pourrait donc confier son filet à John Smits, un gardien prêté par le club d'Edmonton dans la NASL, une ligue de deuxième division.

Il y a aussi le jeune Maxime Crépeau, 20 ans, qui se remet d'une blessure à l'épaule. Il s'entraîne avec l'équipe, mais n'a aucune expérience professionnelle au-delà de l'équipe réserve.

« On a confiance en John Smits qu'on a emmené ici pour une raison, a dit Frank Klopas. J'aurais aussi confiance en Crépeau. Il possède peu d'expérience c'est vrai, mais il faut commencer quelque part. Pourquoi pas en finale dans sa ville? »

Dernière option, obtenir un gardien d'une autre équipe de la MLS en prêt, à la condition que le gardien soit âgé de 24 ans ou moins.

« Toutes les options sont envisagées, a répété Klopas. Si l'occasion se présente, on pourrait la saisir. »

La seule bonne nouvelle pour l'Impact, c'est que pendant que l'équipe cherche à solutionner son problème de gardien, Club America a les yeux sur un match d'envergure contre son rival Chivas Guadalajara.

Les deux grandes puissances mexicaines s'affrontent dimanche soir.