NOUVELLES
26/04/2015 11:02 EDT | Actualisé 26/06/2015 01:12 EDT

L'armée irakienne dit avoir progressé dans la province d'Anbar

BAGDAD - À la suite d'une fin de semaine particulièrement difficile, l'armée irakienne dit avoir progressé dans sa bataille contre le groupe armé État islamique (ÉI) dans la province d'Anbar, en Irak.Les troupes irakiennes tentent de reconquérir certaines villes de la province qui sont sous le contrôle des extrémistes depuis plus d'un an. Les deux belligérants semblent avoir du mal à reprendre le dessus.Le ministre de la Défense irakien Khalid al-Obeidi a déclaré à la télévision nationale que l'armée avait atteint «90 pour cent» de ses objectifs à Garma, ville située entre la capitale de Bagdad et Fallujah — un bastion du groupe armé ÉI.L'armée irakienne mène une offensive pour reprendre le contrôle d'une station d'alimentation d'eau sur un canal qui a été envahi par les extrémistes.M. al-Obeidi a ajouté que ses troupes allaient bientôt mettre en place une intervention pour chasser complètement leurs ennemis de la province.L'attaque menée par le groupe extrémiste à la station d'eau, près du lac Tharthar et de la rivière Euphrate, a été un coup dur pour l'armée irakienne, qui a perdu un de ses généraux et une douzaine d'officiers et de soldats.Le ministre a aussi revu à la hausse le bilan des morts de l'attentat perpétré près de la frontière jordanienne, samedi. L'attaque à la voiture piégée a finalement causé la mort de sept personnes.Par ailleurs, au moins 18 personnes ont perdu la vie lorsque des explosions ont retenti dans les environs de Bagdad, dimanche.